×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Changes : Libéralisation des financements par les actionnaires étrangers

    Par L'Economiste | Edition N°:113 Le 20/01/1994 | Partager

    La circulaire n°1605 du 4 juin 1993 prévoyait, parmi les opérations de prêts extérieurs dispensées de l'accord préalable de l'Office des Changes, les prêts financiers contractés directement par les entreprises marocaines ou par l'intermédiaire d'une banque marocaine et destinés à financer des opérations d'investissement au Maroc. La note de l'Office des Changes n°222 datée du 10 janvier 1994 élargit le champ : rentrent également dans le cadre de la catégorie des prêts précités, les prêts extérieurs consentis par les actionnaires étrangers au profit des sociétés marocaines et destinés à renflouer la trésorerie de celle-ci.

    Est complétée, en conséquence, la circulaire n°1605 du 4 juin 1993.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc