×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Championnat de la Bourse: Le coup d'essai est réussi

Par L'Economiste | Edition N°:517 Le 28/05/1999 | Partager

· 25 candidats récompensés

· Participation importante des jeunes

· Des concurrents de partout le pays


Mission accomplie. Le Championnat de la Bourse, qui a duré un peu plus de quatre mois, s'est achevé samedi 29 mai en récompensant les meilleurs boursicoteurs du pays. Ce sont en effet vingt cinq candidats qui ont remporté ce championnat lors de la finale tenue à Casablanca. Les gagnants se répartissent comme suit: dix candidats de la catégorie "Etudiants", dix de celle du "Grand public" et cinq pour les "Ecoles spécialisées et institutions universitaires". Les prix décernés vont du voyage d'agrément ou séjour linguistique aux bons d'achat à Marjane en passant par des ordinateurs multimédia.
Cette opération, organisée par la SBVC et Wafa Gestion, en partenariat avec d'autres organismes, a suscité un réel engouement de la part du public. La preuve est qu'il y avait près de 2.000 inscrits de partout le pays, sachant que les organisateurs s'attendaient à une participation de l'ordre de 500 à 1.000 personnes avec une moyenne de 40 à 60 personnes par région. Mais ce ne sont que 120 concurrents qui ont été sélectionnés pour concourir à la finale, laquelle comprenait une épreuve de culture boursière.

Rappelons que la première sélection s'était effectuée sur la base de la capacité du candidat à gérer un portefeuille fictif fixé à 1 million de DH. A ce niveau, il convient de souligner que les performances réalisées par les différents concurrents ont tété très supérieures à la tendance que connaît actuellement la place de Casablanca. Les champions de la bourse ont fait des scores à +30% alors que l'IGB est à moins 5%. "Cette situation est due au fait que la liquidité des titres n'a pas été prise en compte, ce qui fausse le jeu", explique un analyste financier. M. Abdelhak Errakhmi, directeur général de Wafa Gestion, confirme que le caractère fictif de l'opération explique la différence relevée entre les performances accomplies par les candidats et celles réellement notées sur le marché boursier.

Participation féminine importante


Outre l'importance du nombre des participants, le deuxième trait qui caractérise cette manifestation est la participation massive des jeunes. D'ailleurs, le Championnat était ouvert à toute personne âgée de plus de 18 ans et n'ayant aucune relation avec la profession boursière au Maroc ou à l'étranger. Le nombre élevé des jeunes ayant participé à cette manifestation témoigne de la réussite de cette opération dont justement l'objectif consiste à développer la culture boursière et à démystifier la bourse et ce, en permettant à un grand nombre de personnes d'approcher le monde financier. Sans oublier la généralisation de la pédagogie boursière à travers la diffusion d'informations sur les sociétés cotées.
Autre spécificité de cette manifestation, l'importante participation féminine. D'ailleurs, au niveau de la catégorie des "Etudiants", le premier rang est occupé par une jeune fille. Ceci montre donc que le domaine de la bourse est loin d'être l'apanage des hommes uniquement.


Les numéros Un des trois catégories:


Etudiants: Mlle Zaïna Akbil
Grand public: M. M'Hammed Diouri
Ecoles spécialisées et universités: Université Al Akhawayn

Rafik IKRAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc