×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Chambres professionnelles
De nouveaux présidents seront connus ce week-end

Par L'Economiste | Edition N°:1573 Le 01/08/2003 | Partager

. Les élus tentent de décrocher le fauteuil de président par voie d'alliance. L'entrée en force des SAP marque un pas vers la dépolitisation des chambres Cette fin de semaine sera marquée par les assemblées générales des CCIS (du moins pour la plupart). Des réunions doivent se dérouler ce vendredi et samedi 1er et 2 août. Les chambres qui n'obtiendraient pas l'avis du wali devront reporter leurs assemblées à la semaine prochaine. Les tractations entre élus ont démarré dès l'annonce des résultats du premier tour le 25 juillet. Hier jeudi, les élus étaient à Tétouan pour la cérémonie d'allégeance. Mais les négociations et les rencontres s'accentueront aujourd'hui pour élire les bureaux ainsi que les présidents des collèges. Lesquels éliront le président de la chambre. En cette période de négociation et de constitution d'alliances, des élus reviennent encore sur les résultats du premier tour en déplorant le faible taux de participation. C'est le cas d'un élu à Casa-Anfa où le taux de participation n'a été que de 20%. «Les opérateurs économiques ont ainsi raté l'occasion de contribuer à mettre en place une institution représentative forte et solide«, explique un élu. Cela est dû à plusieurs facteurs, ajoute-t-il. Il y a tout d'abord l'absence de sensibilisation. Certaines listes électorales n'ont pas été actualisées. La toute première tâche qui incombe à la nouvelle équipe est un travail de terrain afin de faire adhérer le maximum de professionnels. C'est d'ailleurs l'un des slogans avancés par nombre d'élus lors de cette campagne électorale. Certains sont contre «la politisation« des chambres. «On n'y peut rien, la politique et l'économique sont imbriqués, jamais l'un sans l'autre; chacun de nous est quelque part politisé même en se présentant sous l'étiquette SAP«, réagit un élu. Et d'ajouter: il y avait beaucoup de candidats parmi les SAP qui étaient membres de parti. Selon un observateur, la présence en force des SAP est au contraire un bon signe pour les Chambres professionnelles. «C'est un fait qui montre de plus en plus que les Chambres professionnelles sont à vocation économique. Cette dépolitisation ne peut que servir ces institutions puisqu'on aura des professionnels dont la seule préoccupation est de servir les intérêts de leurs secteurs respectifs sans influence partisane«, commente-t-il.


Agadir: La CCIS tient son assemblée le 6 août

Les tractations entre les candidats élus de la Chambre de commerce, d'industrie et des services d'Agadir (CCISA), se poursuivent parfois loin des intérêts des professions qu'abrite l'institution, selon des observateurs. Le fauteuil de président est bien sûr convoité par un grand nombre de candidats, qui pour y accéder, tentent de se rapprocher par tous les moyens pour constituer des alliances, aucune majorité ne s'étant dégagée des résultats. Tous collèges confondus, les SAP ont remporté sept sièges, suivi par le RNI avec quatre sièges et trois pour l'UC. Le MP pour sa part a obtenu deux sièges. Les autres formations politiques présentes USFP, ADL et PI de leur côté n'ont accédé qu'à un siège chacune. Dans la grande majorité, les élus sont des figures connues du milieu des affaires local parce qu'ils occupaient déjà un siège dans la chambre. Le président sortant de la chambre, Lahoucine Achengli (RNI,) a été élu dans son collège (industrie). Toutefois, selon son entourage, il ne serait plus intéressé par la présidence du bureau et ne briguerait donc pas un nouveau mandat. Le nouveau président de la CCIS d'Agadir sera connu le 6 août. Le même jour, les Chambres d'agriculture et d'artisanat tiendront leurs assemblées. Pour sa part, la Chambre des pêches programme son assemblée le 4 août.. Désordre dans les résultatsLes résultas des élections des chambres tombaient au compte-gouttes. Un seul ministère (commerce et industrie) a dédié une place dans son site internet aux résultats (www.mcinet.gov.ma). Dans la capitale économique, les résultats de la CCIS, des chambres d'artisanat et pêche maritime étaient centralisés à la préfecture de Casa-Anfa. Quant à l'agriculture, c'est la préfecture Ben M'Sick-Sidi Othmane qui rassemble les informations. Concernant la chambre de la pêche qui couvre un territoire très vaste, les résultats n'étaient toujours pas définitifs jusqu'à hier. La Chambre de pêche maritime Atlantic nord-Casablanca, elle couvre tout le littoral qui va de Kenitra à Essaouira.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc