×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie Internationale

    CEE: divergence sur l'ouverture des marchés du gaz et de l'électricité

    Par L'Economiste | Edition N°:31 Le 28/05/1992 | Partager

    Les Ministres Européens de l'Energie ont examiné, Jeudi dernier, les projets de la Commission sur la libéralisation des marchés du gaz et de l'électricité. Le débat, qui pourrait durer plusieurs mois, a montré que les Douze étaient en majorité hostiles à l'accès aux réseaux de gaz et d'électricité.
    Pourtant, cet ATR (Accès de Tiers aux Réseaux) constitue selon la Commission, une mesure indispensable pour ouvrir ce secteur à la concurrence.

    Le projet d'ATR n'a été soutenu, jusqu'à présent, que par le Royaume-Uni qui l'applique déjà et, dans une moindre mesure, par le Portugal. Accepter que les producteurs et transporteurs de gaz et d'électricité puissent utiliser les réseaux d'entreprises tierces constitue une menace à la fois pour les investissements, la sécurité d'approvissionnement et le système actuel des prix, selon les autorités françaises.
    Une position défendue tant par les salariés d'EDF et GDF, qui ont manifesté leur hostilité à ce projet, que par la Confédération Européenne des Syndicats (CES).
    "Introduite une concurrence sauvage en mettant en cause la notion de service public serait synonyme de dumping économique et social" estime cette dernière.
    Pour tenter de convaincre les hésitants, le commissaire européen responsable de ce secteur, Antonio Cardos E Cunha a effectué un tour dans les capitales européennes.
    En cas de refus du Conseil, la Commission pourrait légiférer, comme le permet l'article 90 du traité de Rome.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc