×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Casablanca/Tramway
Deux autres marchés pour Alstom

Par L'Economiste | Edition N°:3404 Le 12/11/2010 | Partager

. Ils concernent la signalisation ferroviaire et l’énergie . L’adjudication porte sur 156 millions de DH Ils étaient 11 en compétition mais c’est encore Alstom Transport qui a décroché les deux marchés lancés en juillet dernier pour le tramway de Casablanca. Outre la fourniture et la maintenance des rames, la société française vient d’être déclarée adjudicataire, avec Alstom Maroc, des travaux de signalisation ferroviaire et d’énergie et de bâtiments en ligne pour des montants respectifs de 40 millions de DH et 116 millions de DH. «Les études relatives à ces marchés démarreront le mois prochain. Quant aux travaux, ils accompagneront au fur et à mesure ceux de la réalisation de la plateforme et la pose des rails pour se poursuivre jusqu’à décembre 2012, date de livraison du tramway», indique-t-on auprès de Casa Transport, maître d’ouvrage du projet. La signalisation du tramway se fera au niveau de la plateforme et des rames. Sa mise en place devra protéger et gérer les itinéraires du tramway pour éviter les risques d’accidents. L’objectif également est de régulariser les intervalles de passage entre chaque rame. En général, la signalisation ferroviaire n’est pas normalisée et change selon les réseaux. Toutefois, il y a un certain nombre de constantes, notamment le système de croisement avec les rues. On y trouvera, par exemple, une barre verticale, signifiant que le passage du tramway est autorisé ou une horizontale pour l’interdire. Alstom devra ainsi gérer la signalisation au niveau des carrefours ainsi que tout au long de l’itinéraire du tramway, afin de réguler la cohabitation avec les véhicules routiers et les autres obstacles. Pour ce qui est du second marché, l’adjudicataire est amené à réaliser 23 sous-stations électriques qui fourniront les tensions ferroviaires essentielles au réseau. Il est aussi chargé de construire, dans chaque terminus, les bâtiments d’exploitation et de signalisation pour la sous gestion du trafic des rames. Le matériel roulant sera composé de 37 rames de 64 mètres d’une capacité de 560 passagers chacune. Le processus de fabrication est entamé depuis mars dernier. Et c’est Alstom Transport qui devra les livrer à partir de décembre 2011. En novembre 2009, l’entreprise avait remporté le marché relatif à la fourniture des rames et à la maintenance du tramway de Casablanca pour un montant de 2,7 milliards de DH et une durée de 15 ans. Numéro 1 mondial des trains à grande et très grande vitesse, Alstom Transport est, en effet, présent dans plus de 60 pays. Au cours de l’exercice 2009-2010, la société a réalisé, et malgré un contexte économique difficile, un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros.Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc