×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca/Sindibad: L’assiette foncière en cours d’apurement

    Par L'Economiste | Edition N°:3505 Le 11/04/2011 | Partager
    La demande d’autorisation de construire, à déposer avant le 16 juin
    Les travaux démarrent en 2012

    L’ASSIETTE foncière du méga-projet «Sindibad» de Casablanca est en cours d’apurement. L’information a été confirmée par la directrice du projet, Saloua Benzzoubeir. «Nous avons obtenu l’arrêté(1) portant cession de terrains domaniaux dont la superficie globale est de 26 hectares (devant abriter deux zones, résidentielle et tertiaire)», indique-t-elle. C’est, en effet, la société Casa Aménagement(2), maître d’ouvrage du projet, qui s’est chargée de résoudre la problématique foncière. Ainsi, il a été décidé de céder à l’investisseur du projet toute la partie résidentielle. La partie tertiaire, regroupant les hôtels et les bureaux, sera par contre louée par Casa Aménagement pour une longue durée. «La vente ou la location des terrains se fera sous la condition suspensive pour l’acquéreur de la réalisation de l’ensemble des travaux en respectant, entre autres, les délais et les montants d’investissement», souligne Benzzoubeir. D’ailleurs, les contrats préparatoires sont en cours de négociation entre le maître d’ouvrage et l’investisseur.
    Concernant la zone qui abritera le parc de loisirs (32 ha), l’investisseur devra négocier un contrat d’occupation temporaire auprès du Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.
    Pour l’heure, le consortium d’entreprises chargé de l’aménagement et de l’équipement du nouveau parc Sindibad finalise son dossier de demande d’autorisation de construire (Voir aussi notre édition du 22 décembre 2010). Il envisage de le déposer fin mai 2011. Ce qui permettrait de lancer le chantier et d’avoir ainsi une meilleure visibilité du projet. Selon la convention relative à ce méga-projet, et qui est entrée en vigueur le 17 décembre 2010, le dossier de demande d’autorisation de construire doit être remis avant le 16 juin 2011.
    Par ailleurs, les études se poursuivent conformément au planning arrêté. Les travaux devraient démarrer début 2012. L’ouverture du parc, dont le coût de réalisation est estimé à 2,2 milliards de DH, est prévue en décembre 2013. Une date-clé pour les pouvoirs publics et les citoyens. Dans ce sens, la convention a retenu, entre autres, des clauses suspensives de cession des terrains de péréquation, une clause pénale de 100 millions de DH et un nantissement des actions des sociétés de projet.
    Le consortium regroupe désormais trois entreprises (Alliances 50%, Dev Park 25% et Somed 25%) au lieu de quatre. Le changement dans le tour de table vient tout juste d’être annoncé. Et c’est Palmeraie Développement qui s’est retirée du projet en cédant ses parts (25%) à Alliances.

    (1) L’arrêté portant cession de terrains domaniaux a été signé le 4 mars 2011 par le ministère de l’Economie et des Finances
    (2) Casa Aménagement est une société dont les actionnaires sont le Conseil de la région du Grand Casablanca, le Conseil de la ville, l’Agence urbaine, le Conseil préfectoral, le Holding Al Omrane et la Banque Populaire. Elle a pour principale mission la réalisation des objectifs du Schéma directeur d’aménagement urbain en général et les grands projets de la ville en particulier

    La nouvelle SindiParc

    UNE nouvelle société vient d’être créée dans le cadre de la convention relative à la réalisation du projet Sindibad. «SindiParc» dont le capital s’élève à 238 millions de DH se chargera de l’aménagement du parc. La société «Parc et tertiaires» n’existe donc plus puisque SindiParc est le nouveau nom qui lui a été donné. Créée en décembre 2010, «Sindibad Beach Resort» est une deuxième société dédiée à la réalisation de la partie résidentielle. Alliances, Somed et Dev Park sont les trois actionnaires de ces deux sociétés. Leur création impliquera le nantissement de leurs capitaux au profit de Casa Aménagement, maître d’ouvrage du projet. L’objectif est d’assurer la réalisation des objectifs retenus dans la convention.
    A noter que la Compagnie des Alpes se chargera de l’assistance technique pour l’exploitation et la gestion du parc auprès de la société SindiParc.

    Bouchra SABIB

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc