×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Casablanca-ordures: C'est bouclé

Par L'Economiste | Edition N°:1712 Le 25/02/2004 | Partager

. La mairie a signé la convention de gestion déléguée avec Smarcolect, Tecmed et SogedemaEn signant, hier, avec les adjudicataires les conventions de la gestion déléguée des ordures, la mairie de Casablanca boucle définitivement ce dossier. Ce sera un grand soulagement pour les casablancais qui ont souffert des années durant toute sorte de désagréments. Smarcolect, filiale du groupe Suez, s'engage à prendre en charge le service de la collecte dès le 1er mars. L'espagnol Tecmed entrera en service le 15 mars. Sogedema, filiale du groupe français Pizzorno, entend, elle aussi, commencer courant mars sans préciser une date fixe.Les habitants du centre-ville seront les premiers à être servis. En fait, dès le 1er mars, Smarcolect assurera le ramassage des ordures à Sidi Belyout, Anfa, Moulay Youssef et Maârif. Ce n'est qu'à la mi-mars que Tecmed prendra en charge la collecte dans les quartiers d'El Fida, Mers Sultan, Drissia, Bouchentouf, Méchouar, Roche Noires, Hay Mohammadi, Aïn Sbaâ, Sidi Bernoussi, Sidi Moumen, Ahl Loghlam et Moulay Rachid. Pour sa part, le troisième délégataire, Sogedema, aura à intervenir à Aïn Chock, Sidi Maârouf, Lissasfa, Sidi Othmane-Sebata, Salmia et Ben M'Sick. En échange des services rendus par ces entreprises, la ville de Casablanca aura à débourser 240 millions de DH annuellement. Les 3300 agents qui relevaient des services du nettoiement des ex-communes seront mis à la disposition des entreprises. Cependant, leurs salaires continuent à être supportés par la mairie. «Ils garderont leur statut de fonctionnaire communal et ils percevront un complément de salaire dont le minimum est fixé à 100 DH», précise Mohammed Sajid, maire de Casablanca. Ces agents, selon les termes de la convention, ont la possibilité d'intégrer l'entreprise délégataire comme ils peuvent aussi revenir à leur statut d'origine.Dorénavant, les services «de collecte, de nettoiement et d'évacuation des déchets ménagers» seront assurés par le secteur privé réputé par son professionnalisme. «Tecmed a déjà fait ses preuves à Rabat. De même, Sogedema a démontré son savoir-faire dans plusieurs villes marocaines dont El Jadida, Essaouira et Meknès», rassure le maire de Casablanca. Les élus et les autorités de la métropole restent toutefois convaincus qu'une bonne gestion déléguée est tributaire d'un contrôle et d'un suivi efficaces de la part de l'autorité délégante. «Le conseil de la ville doit constituer un comité de suivi qui évaluera, à l'aide d'experts et au jour le jour, le déroulement du ramassage des ordures», indique M'Hammed Dreyf, wali du Grand Casablanca. L'objectif est d'éviter le sort qu'a connu la commune d'El Hay El Hasani. En fait, cette dernière avait délégué la collecte des ordures à la société Eaux de Marseille, mais l'expérience a été jugée peu probante par les élus. Après ce long processus qui va de l'appel d'offres à la signature de la convention définitive, la gestion déléguée n'est pas encore sortie du tunnel. Encore faut-il passer avec succès l'examen de la tutelle financière (ministère des Finances) et de la tutelle légale (ministère de l'Intérieur). Sajid se veut rassurant à ce sujet: «Je suis très confiant, au courant de cette semaine, le feu vert des deux ministères sera donné pour permettre aux délégataires de passer à l'action».


Tecmed empochera 161 millions de DH

Tecmed a démarré ses activités en 1991. Cette entreprise offre des services municipaux (collecte des déchets, nettoiement, jardinage ...) ainsi que le traitement des déchets hospitaliers et industriels. La société est présente en Espagne, Maroc, Egypte, Portugal, France, Mexique et Colombie. La zone affectée à Tecmed compte une population de 1.299.000 habitants qui produisent 429.000 tonnes de déchets annuellement. En contrepartie des services accomplis, Tecmed empochera 161millions de DH annuellement.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc