×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Casablanca met en vente son matériel vétuste

Par L'Economiste | Edition N°:2357 Le 08/09/2006 | Partager

. Evaluation des prix et classement en lots. Les équipements réutilisables seront distribués aux arrondissementsLA ville de Casablanca a examiné la possibilité de vendre son matériel vétuste. C’est un point qui a été discuté amplement par les conseiller lors de la session d’avril 2006. Au terme des discussions, le conseil a donné le feu vert mais non sans quelques conditions. Les élus exigent l’élaboration de fiches techniques pour chaque matériel qui en précisent le nombre et la nature (véhicule, mobilier de bureau, matériel de signalisation, etc) . Mais aussi des critères qui permettent de juger de céder ou de conserver le matériel en question. Une commission est mise en place à cet effet. Elle est composée de 4 élus, un adjoint du maire, un technicien de la ville et un technicien de l’arrondissement. La commission rend visite aux dépôts où sont entreposés le matériel de transport d’occasion et les engins vétustes. Aujourd’hui, il s’agit de faire un premier tri pour distinguer les équipements réutilisables de ceux qui ne sont plus d’aucune utilité pour la ville. De cette façon, le matériel qui peut encore servir sera distribué aux arrondissements qui en ont grand besoin. Certes, les équipements à réutiliser nécessitent quelques retouches et une remise en état. Et c’était l’une des recommandations des élus lors du vote. «Il ne faut pas céder tout le matériel, celui qui est réparable, réparons-le pour le réutiliser. Les services de nos arrondissements manquent de mille et une choses», affirme Ahmed Brija, membre du Conseil de la ville. «Après cette première évaluation d’une commission interne de la ville, une deuxième commission, composée d’experts de l’ONT (Office national du transport) est mise en place. C’est pour donner leur avis sur les prix de cession et de classer en lots les équipements vétustes», ajoute Abdellatif Adib, président de la commission des ressources financières. Il sera procédé ensuite à un appel d’offres. La date sera fixée après la remise du rapport de la commission des experts. Amina Hamadane, chargé de la division logistique et matériel à la mairie de Casablanca souligne que «la majorité des équipements mis en vente ont un âge qui varie entre 16 et 20 ans et que le gros lot est constitué par des voiture de marque R4 et Renault Trafic». Et Hamadane d’ajouter que «la loi autorise la vente de tout matériel dépassant 5 ans d’exploitation». Le marché de gros a aussi son lot de «casse». Mais le directeur du marché refuse sa mise en vente. Il propose de le réparer pour le réutiliser de nouveau par le marché, car il en a besoin. Cette question en soulève une autre: l’état détérioré du garage communal qui se trouvait au quartier Oulad Ziane. La présidence de la ville en a conscience et a décidé de le fermer en attente de rénovation. Il est remplacé par celui de l’ex-commune Moulay Youssef qui est dans un état acceptable.


Inventaire

UN premier inventaire du matériel vétuste a permis de dresser une liste des équipements proposés pour la vente. Cette liste couvre le matériel se trouvant au dépôt de la commune, au parc Yasmina, au parc de l’ermitage, aux abattoirs, au garage de la commune. Ce dernier comprend toutes les voitures de services utilisées par les cadres de la commune avant qu’elles soient remplacées par les voitures acquises sous forme de LLD (location à longue durée). La liste répertorie aussi tous les équipements déposés aux garages des 16 arrondissements.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc