×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Les ex-commerçants de Jamaâ Souk iront au parking Djaijia

Par L'Economiste | Edition N°:1547 Le 25/06/2003 | Partager

. Après discussion avec les responsables de la wilaya, cette solution a été préconiséeL'affaire du marché informel Jamaâ Souk semble enfin aller vers un dénouement. C'est l'actuel wali qui a pris le dossier en main après une mise en veilleuse de cinq mois. L'affaire remonte à Driss Benhima. Ce dernier avait entamé une campagne pour récupérer le domaine public. L'espace Jamaâ Souk était aussi concerné. Mais les exploitants du souk n'ont pas été indemnisés contrairement à d'autres marchands qui investissaient les lieux. Les propriétaires de kiosques de l'ex-marché n'ont pas rendu les armes. Ils ont frappé à toutes les portes et ont pu décrocher un premier round de négociations avec la wilaya. Le wali a donné ses instructions pour que deux représentants de ces commerçants soient reçus par son directeur de cabinet. Après discussion, on leur a demandé de formuler des propositions de solutions qu'ils ont déposées lundi dernier auprès du Secrétariat Général de la wilaya. Dans leur lettre, les commerçants de l'ex-marché suggèrent de revenir à Jamaâ Souk. Ils proposent que cet endroit soit réaménagé de manière à laisser un peu d'espace aux piétons. A défaut, ils demandent à profiter de l'espace du parking Djaijia pour exercer leur commerce. C'est cette dernière proposition qui a reçu l'aval des autorités de la wilaya. Et c'est le chef de district qui prend désormais en charge la mise en oeuvre de la solution préconisée. Celle-ci consistait en la construction de kiosques. Mais les modalités (surface, prix, type de marchandises…) ne sont pas encore arrêtées. A noter que la solution proposée auparavant par la wilaya pour occuper «Derb linglise« n'a pas été acceptée par les commerçants. Ainsi, ce sera le parking Djaijia qui mettra fin à ce conflit remontant à quelques mois déjà.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc