×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Casablanca: Le centre Lalla Meriem opérationnel en septembre prochain

Par L'Economiste | Edition N°:2313 Le 06/07/2006 | Partager

. Un projet réalisé par l’Heure Joyeuse. Formation hôtelière et restauration au programme. Une capacité d’accueil de 250 jeunes L’Heure Joyeuse, dans son programme d’action, a mis l’exclusion sociale au cœur de son combat. Elle opère notamment dans les quartiers urbains. Pour ce faire, l’association a initié une enquête sociale détaillée des populations du bidonville Zaraba (Sidi Moumen). L’étude porte sur 904 familles soit 5.000 personnes. Résultat, l’assainissement est la plus grosse préoccupation des populations. Un souci auquel l’association veut mettre fin. Une convention a été conclue avec l’Office national des chemins de fer (ONCF) et Techmed en vue de doter le bidonville du service d’assainissement. Dans ce grand projet, les femmes ont aussi leur part. L’Heure Joyeuse a obtenu des locaux afin d’organiser des cours d’alphabétisation et de mise à niveau des adultes et des enfants. Un espace dédié à la formation professionnelle est également prévu.Mais le centre Lalla Meriem est de loin le plus grand défi que s’est lancé l’association. Les travaux qui ont été pris en mains par le Lions’ club devraient prendre fin en septembre prochain. La structure devrait permettre l’accueil de 250 enfants et adolescents. L’un des pavillons du centre Lalla Meriem sera consacré à l’hôtellerie et à la restauration pour la formation de 40 jeunes, au début. A noter que le coût des équipements de démarrage est estimé 1,7 million de DH et celui de fonctionnement est évalué à 1 million de DH et ce, juste pour la première année. Par ailleurs, en partenariat avec la fondation d’Auteuil, l’association compte organiser des sessions de formation à ses éducateurs. C’est aussi grâce à la coopération avec l’académie d’Orléans-Tours et le lycée Henry Becquerelle que l’Heure Joyeuse a pu installer et équiper une bibliothèque municipale à Hay Mohammadi.La formation est aussi présente dans son plan d’action. Formaroc est le nom de son programme mis en route en partenariat avec la Fédération des centres d’insertion de Lille et le Groupe d’étudiants de l’EDHEC. Le projet a pour objectif la formation des femmes en situation précaire aux métiers d’aides ménagère et autres métiers de services. A la fin du cursus, un certificat d’aptitude professionnelle est délivré. Un bureau de placement sera créé en vue d’aider les diplômés à trouver des emplois, mais aussi à leur assurer un suivi. La première session de formation prévue sur 5 mois absorbera 520.000 DH, somme qui sera affectée à l’équipement et à la rénumération d’intervenants étrangers. Enfin, l’Heure Joyeuse n’oublie pas le monde rural. En effet, via son projet «Country Care», celle-ci veut amener l’eau potable à certains douars de la préfecture du Haouz avec l’association Aït Chaïb, son partenaire sur le terrain. Les partenaires à cette opération d’adduction d’eau sont Shell international (1,2 million de DH), Rallye Classic (180.000 DH) et l’Office national de l’eau potable.


Sponsors

L’Heure Joyeuse met à partir de septembre un atelier de danse hip-hop et street dance pour un montant de 50.000 euros. Le projet est parrainé par Nike. L’objectif est de former aussi des jeunes aux métiers de pompistes. Shell Maroc a déjà prix en charge 12 stagiaires rémunérés. Par ailleurs, Méditel s’est engagé à former 8 jeunes aux métiers de la vente. Ali JAFRY

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc