×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Casablanca: Deux nouveaux centres socioculturels

Par L'Economiste | Edition N°:2381 Le 12/10/2006 | Partager

. Ils ont été inaugurés mardi par le Souverain. Des structures dédiées à la formation et l’insertion des jeunesLes structures de formation se renforcent dans la capitale économique. L’ouverture, mardi, de deux nouveaux centres socioculturels ouvre des perspectives aux jeunes Casablancais. Inaugurés par S. M. le Roi Mohammed VI, ces derniers ont été financés à hauteur de 10,2 millions par la Fondation Mohammed-V pour la solidarité. Sis au cœur de quartiers populaires, les centres de Hay Bechar-El-Khair (Hay Mohammadi) et Hay Adil (Roches Noires) ont pour vocation l’acquisition de compétences par des jeunes marginalisés et privés d’encadrement professionnel. Ainsi, le premier est spécialisé dans les métiers liés à la création artistique. Il s’agit d’ateliers d’initiation aux métiers d’art dramatique, de formation en audiovisuel et multimédia, en arts graphiques et aux métiers de la publicité, d’éducation musicale, d’initiation à l’art pictural et techniques de jardinage. Des cours d’alphabétisation et de soutien scolaire sont également prévus. Le centre dispose aussi de terrains de sport, d’une bibliothèque, d’un snack et d’une buvette. Le tout édifié sur une superficie de 2.200 m2 et qui a nécessité une enveloppe de 6 millions de DH, dont 4,6 millions pour la construction. Le Conseil préfectoral du Grand Casablanca est impliqué dans ce projet d’envergure. Un projet novateur aussi dans la mesure où il permet aux jeunes bénéficiaires de découvrir un nouvel horizon professionnel, encore non investi, qu’est le domaine artistique. L’objectif aussi est de permettre aux populations du quartier de profiter de spectacles culturels. A noter que le centre Hay Bechar-El-Khair bénéficie du soutien du Réseau éducatif des arts et de la culture. Le Centre socioculturel Hay Adil, dont la création a nécessité une enveloppe de 4,2 millions de DH, est destiné à assurer une formation professionnelle de proximité aux jeunes du quartier Hay Mohammadi. Il est réalisé en partenariat avec l’association de quartier Initiative urbaine. Construit sur 1.300 m2, le centre offre des cours de langues vivantes (français, anglais, espagnol), d’informatique et d’alphabétisation. Conscientisation fonctionnelle, formations professionnelles, conférences et séminaires sur les techniques de communication sont également au programme. Il dispose par ailleurs de cinq salles de cours, de locaux commerciaux, d’une garderie, d’une salle multimédia, d’une bibliothèque (ateliers d’écriture, de lecture et de journalisme) et de bureaux de gestion. Les formations sont, quant à elles, dispensées par des enseignants bénévoles.


Partenaires

Les centres socioculturel Bechar-El-Khair (Hay Mohammadi) et Hay Adil (Roches-Noires) inaugurés mardi à Casablanca, ont été réalisés avec le concours de partenaires privés et publics. Ainsi, le premier a bénéficié de l’apport de la Société de réassurance et de l’Office national des aéroports (ONDA). Le second a vu le jour grâce à la contribution de la Samir, de Jorf Lasfar Energy Compagny (JLEC) et de la holding Diana.Le Souverain a remis par ailleurs aux dirigeants respectifs de ces entreprises des plaques attestant de leur contribution. Il s’agit d’Ahmed Zinoun, d’Abdelhanin Benallou, de Jamal M. Ba Amer, de Larry Dewitt et de Brahim Zniber. F. E. O. (avec Map)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    redact[email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc