×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Casablanca compte 60.000 élèves nécessiteux

Par L'Economiste | Edition N°:1823 Le 02/08/2004 | Partager

. Leurs fournitures scolaires exigeront 7 millions de DH. Un “Réseau Solidarité Casablanca” a été créé à cet effetLe siège de la wilaya du Grand Casablanca a abrité, mercredi dernier, une importante réunion consacrée à l'opération de solidarité avec les élèves nécessiteux. Abderrahim Harouchi, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, a tenu, par la même occasion, à présenter un programme pour tout le Maroc. Il a donc fait appel à tous ceux qui peuvent participer à cette action. Plusieurs entreprises et donateurs ont déjà manifesté leur accord. Au niveau de la région du Grand Casablanca, un comité d'associations, en partenariat avec la Région, la ville, la wilaya, l'Académie et l'Entraide nationale, va se charger de piloter l'opération. Un compte particulier, hébergé par une association reconnue d'utilité publique, a été ouvert à cet effet. Le “Réseau Solidarité Casablanca” a été créé à cette occasion. Sa structuration sera pilotée par l'Association M'jid.A elle seule, Casablanca compte 60.000 élèves nécessiteux. Leurs fournitures scolaires exigeront la somme de 7 millions de DH. Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville de Casablanca, a annoncé que la ville est partie prenante dans cette opération de solidarité qui concerne tout le monde. Casablanca “dispose déjà des moyens nécessaires et d'un budget consacré à cette opération. Nous sommes disposés à travailler en synergie avec les autres services du gouvernement et avec la société civile”, a-t-il affirmé.Une opération de solidarité avec les écoliers nécessiteux sera donc lancée, dès la prochaine rentrée scolaire, par le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, à travers tout le Maroc. Il s'agit de la distribution de cartables contenant les fournitures scolaires nécessaires. Les élèves de la première, la quatrième et la cinquième année du cycle primaire recevront manuels, cahiers, crayons, gommes, ardoises… Le coût du cartable est entre 100 et 130 DH. Le choix a été porté sur les élèves de la première année pour inciter les parents à les inscrire. Ceux de la 4e et la 5e année figurent également parmi les élèves bénéficiaires afin d'éviter l'abandon de la scolarité qui intervient majoritairement à ce stade en raison du coût des manuels. “En 1999, on a estimé à environ 100.000 le nombre des enfants en abandon scolaire essentiellement pour des raisons financières”, indique Abderrahim Harouchi. “Au Maroc, ce sont deux millions de déscolarisés qui peuvent basculer dans la mauvaise voie. En Europe, afin de terminer leurs études, les élèves nécessiteux reçoivent des allocations”, ajoute-t-il.Pour Harouchi, le Maroc est un très vaste chantier économique et social. “Contrairement aux idées reçues, les projets sociaux mobilisent près de la moitié du budget de l'Etat, soit 49,3%. Toutefois, ces efforts restent insuffisants. Et il ne peut y avoir de croissance économique sans croissance sociale”, explique-t-il. L'identification des enfants nécessiteux est faite par les services du département en charge de l'Education nationale.


Réduire la pauvreté

Le nombre d'élèves nécessiteux poursuivant leurs études dans les classes ciblées varie, selon certaines estimations, entre 300.000 et 350.000 au Maroc. L'opération de solidarité avec les écoliers nécessiteux est située dans le cadre du programme “Maroc social et solidaire”, initié par le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité. Ce programme envisage, entre autres, la réduction de la pauvreté, la correction des déficits sociaux et l'assistance aux personnes en situation difficile. Mohamed AKISRA

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc