×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Casablanca: Ceux qui représenteront la villeà la Chambre des Conseillers

Par L'Economiste | Edition N°:1619 Le 09/10/2003 | Partager

. Au total 32 candidatures ont disputé les 17 sièges à pourvoir Les élections pour le renouvellement du tiers de la Chambre des Conseillers ont eu lieu lundi dernier. Casablanca sera représentée par 17 conseillers venant des cinq collèges électoraux. Le collège des chambres d'agriculture, celui des chambres de commerce, d'industrie et des services ainsi que le collège des chambres d'artisanat auront un siège chacun. C'est Ahmed Chafik, du parti de lstiqlal, seul candidat en lice, qui a été élu à l'unanimité pour représenter les agriculteurs à la Chambre des Conseillers. Trois candidats étaient en course pour le siège du CCCIS (collège des chambres de commerce, d'industrie et des services). Au terme de la compétition, c'est Driss Ghassali, du RNI, qui est déclaré gagnant avec 67,07% des voix (55 voix sur 82 suffrages exprimés). Il devance ses concurrents du l'UC (Samir Lahmadi) et du PI (Ouahid Jamai) respectivement de 34 et 49 voix. La chambre d'artisanat s'est vu disputer le seul siège à pourvoir par trois postulants. Finalement, c'est Brahim El Hob qui a pu le décrocher par 18 voix (51,42%) contre 16 (46,71%) pour son rival du MNP (Maati Tahir) et 1 voix pour son autre concurrent du PND.Par ailleurs, il y avait cinq sièges à pourvoir pour les collectivités locales et neuf pour les représentants des salariés. Des 9 listes qui étaient en course dans le premier cas, 4 ont été éliminées (FFD, PI, PJD, UD). Les cinq listes gagnantes sont celles du PND (Said Tadlaoui), de l'UC (Lhoucine Hddaoui), de l'USFP (Zoubida Bouiad), du MNP (Mohamed Jbil) et du MP (Soufiane Kertaoui). Pour les représentants des salariés, 16 listes ont disputé les 9 sièges à pourvoir. Il y avait de toutes les tendances syndicales. C'est l'UMT et la CDT qui viennent en tête avec respectivement 35,41 et 34,16% des suffrages exprimés. Elles sont suivies par la FDT (8,46% des voix) et l'UGTM (7,90%). L'UNTM vient en cinquième position suivie de la CNT (confédération nationale du travail). Les SAS (sans appartenance syndicale) occupent la dernière place du classement avec 0,25% des voix. Il ne s'agit que des résultats préliminaires. Le nom des élus n'est pas communiqué. Une répartition par parti permet de conclure que le RNI vient en tête avec 2 sièges. Viennent ensuite le PI, PND, UC, USFP, MNP, MP qui ont décroché un siège chacun. Ali JAFRY

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc