×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprise Internationale

    Canal Plus introduit son décodeur numérique en Allemagne

    Par L'Economiste | Edition N°:192 Le 10/08/1995 | Partager

    Canal Plus a conclu un accord avec Deutsche Telekom et Bertelsmann pour exporter, sur le marché allemand, son système de contrôle d'accès numérique destiné à décrypter les programmes payants et ses logiciels d'interactivité. L'accord prévoit, outre le contrat de licence, la création d'un consortium, MMGB (Multimedia Metriebsgesellschaft), qui installera un parc de terminaux numériques dès 1996 et offrira aux radiodiffuseurs des prestations techniques pour le péage et les services interactifs. En plus de Deutsche Telekom (35% du capital), cette nouvelle société réunira Canal Plus, CLT (Compagnie Luxembourgeoise de Télédiffusion) et Bertelsmann (15% chacun) et les trois principaux diffuseurs allemands: RTL Television, ARD et ZDF (7,5% chacun).

    Cette alliance constitue un tournant pour Canal Plus, qui va exporter pour la première fois sa technologie hors de ses filiales. Elle permettra à la Seca, détenue à 50/50 par la chaîne cryptée française et Bertelsmann, qui commercialise le système de contrôle, d'accéder au premier marché de câble européen estimé à 15 millions d'abonnés pour un peu plus de 23 millions de foyers raccordés. L'opérateur public allemand aurait choisi le système développé par Canal Plus et Bertelsmann pour ses performances techniques et des considérations économiques aux dépens des deux autres concurrents: Eurocrypt de France Télécom et le système Irdeto du groupe Nethold-Filmnet.
    La conquête du marché allemand ne constitue qu'un premier pas, annoncent des sources proches de Canal Plus. La Seca devrait signer dans les prochains jours un accord avec la CLT pour le marché français. Canal Plus Espagne et la filiale belge devraient en faire autant.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc