×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

C2, la mini-citadine modulaire de Citroën
De notre envoyé spécial à Paris, Amin RBOUB

Par L'Economiste | Edition N°:1608 Le 24/09/2003 | Partager

. La petite chevronnée annonce le retour en force de la version 3 portes, très prisée en Europe dans le segment des compacts. Son lancement au Maroc est prévu à partir de novembre prochain Modularité, dynamisme, souplesse… sont les arguments forts avancés par la nouvelle citadine de Citroën. Après la C3 et la C3 Pluriel, la dernière-née de la marque aux chevrons est la C2. La nouvelle petite Citroën (19 cm de moins que la C3) a de fortes ambitions. Elle devrait remplacer la Saxo 3 portes et concurrencer notamment la Peugeot 206 version 3 portes, la Clio de Renault et la Ford Ka.Au cours de son lancement sur le marché français, des essais ont été effectués dans le Béhoust (Région Ile-de-France) et ce, à une cinquantaine de km à l'ouest de Paris en traversant la forêt dense de Rambouillet.Fabriquée dans le site de production d'Aulnay avec un investissement de 322 millions d'euros, la C2 vient compléter la gamme des véhicules compacts de Citroën, lancés en moins de 18 mois. Pour le staff de Citroën, il s'agit d'un projet industriel de grande envergure. Le volume global de production de la C2 en 2004 sera de l'ordre de 190.000 voitures. «C'est un véhicule mondial développé selon des standards européens», précisent les responsables communication de Citroën. Pour rappel, les versions trois portes représentent la majorité des ventes du segment des véhicules compacts en Europe. La nouvelle citadine de Citroën innove surtout en termes de modularité intérieure et d'accessibilité à un coffre inédit. Il en est de même pour les équipements de série, rares dans ce segment de voitures (ordinateur de bord, régulateur de vitesses, allumage automatique des projecteurs, système télématique Navidrive, boîte de vitesses robotisée Sensodrive, freinage ABS…) Par ailleurs, ce nouveau-né de la marque aux chevrons partage la même plate-forme que ses prédécesseurs, C3 et Pluriel. En revanche, C2 se distingue par une silhouette plus raccourcie avec un empattement plus réduit, soit 19 cm de moins que sa devancière, la C3. «Cette politique de plate-forme commune permet de réaliser trois véhicules à la personnalité et au concept différents avec plus de 60% de pièces communes», a souligné Jean-Michel Marmiesse, chargé de communication de Citroën France lors d'une conférence de presse tenue la semaine dernière à Paris.Le look extérieur pour sa part se distingue par un cachet particulier: une poussée vers l'avant, un capot bombé et des galbes imposants au-dessus des roues, ce qui traduit le dynamisme de cette trois-portes au caractère jeune et sportif.La voiture affiche une forte personnalité de par son design. Elle est beaucoup plus ramassée avec des lignes bien spécifiques et tendues. Et ce, en plus de deux optiques au format losangique et des vitres latérales décalées et plus basses. Ce qui permet plus de luminosité au véhicule et davantage de visibilité aux enfants.A bord également, le véhicule adopte le même tableau de bord que celui de la C3, avec une planche sobre. Mais le caractère spécifique réside dans la configuration de l'habitacle arrière avec deux sièges séparés modulables en portefeuille ainsi qu'un hayon qui s'ouvre en deux volets. Autre particularité de la C2, les coloris vifs enrichis d'éléments translucides adoptés au niveau du pommeau du levier de vitesses et des accoudoirs du panneau de porte. Quant à la conduite, elle est facilitée par un volant réglable de haut en bas et en profondeur. Il en est de même pour les sièges. Ce qui optimise le confort et la position de conduite quelle que soit la taille du conducteur. L'habitabilité des places avant reste optimisée compte tenu du segment de la C2. En revanche, l'espace arrière est plus exigu avec un coffre d'un volume de 190 litres seulement. Sur ce point, le staff de Citroën rétorque que le système de modularité permettra justement d'optimiser soit les places arrière, soit le coffre. Testée avec la version diesel 1.4 HDI 70 ch, la C2 illustre les progrès réalisés par cette motorisation qui a déjà été prouvée dans des petites cylindrées.Sur la route, la C2 affiche un bon comportement, des qualités de souplesse indéniables, une suspension ferme et une consommation maîtrisée et très parcimonieuse sur cycle mixte (une moyenne de 4,1 litres aux 100 km). Seul bémol, de légères vibrations du moteur.La Citroën C2, dont la commercialisation en France a démarré à partir de la mi-septembre, sera disponible au Maroc en novembre prochain. Outre la motorisation diesel common rail, la nouvelle citadine est déclinée à travers une gamme de trois motorisations essence (1,1 de 61 ch, 1,4 de 75 ch et 1,6 de 110 ch).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc