×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Budget Locasom investit 5 millions de DH dans une unité à la technopole de Nouaceur

    Par L'Economiste | Edition N°:509 Le 18/05/1999 | Partager

    · Après une augmentation de capital, Faisal Finances est entré à hauteur du tiers dans le tour de table

    · Une campagne de communication pour soutenir le concept de la location longue durée de véhicules


    Concessionnaire de l'enseigne américaine Budget, Locasom veut doper la formule de la location longue durée. L'entreprise lancera dans les prochaines semaines une campagne de communication. Pour le premier semestre 1999, Locasom aura investi plus de 30 millions de DH pour le renouvellement de son parc. Dans la foulée, l'entreprise entamera, dans moins de deux mois, les travaux de ses nouveaux locaux à la technopole de Nouaceur.
    D'une superficie de 3.000 mètres carrés, l'unité nécessitera un investissement de 5 millions de DH, dont 2 millions pour l'équipement. Le terrain, lui, restant en location auprès de l'ONDA (Office National des Aéroports). Le choix de cet emplacement a été dicté par les caractéristiques de la technopole et sa proximité de l'Aéroport Mohammed V. "L'unité Nouaceur servira ainsi par la même occasion d'une méga-enseigne pour promouvoir l'image de la société", explique M. Khalid Kabbaj, directeur général de Locasom.

    Cet investissement fait suite à l'augmentation en avril du capital de la société qui est passé de 11,4 à 30 millions de DH avec l'entrée à hauteur du tiers d'un groupe financier d'origine saoudienne, Faisal Finance. "Ce partenariat fournit aussi à l'entreprise les sources financières à des conditions permettant à l'entreprise d'être très compétitive (apports en comptes courants assimilés à du capital", ajoute M. Kabbaj. En effet, Faisal Finance étant une filiale de Dar Al-Amal Al Islami Trust, un géant financier islamique, elle ne précompte pas d'intérêts à Locasom, mais récupère sa mise à travers une participation aux résultats. Une opportunité qui permet à un des doyens des loueurs de voitures de compresser ses coûts au maximum, ce qui avantage évidemment ses prix.
    Créée en 1980 par la Somaca (Société Marocaine de Construction Automobile), Locasom opère sur le segment de la longue durée depuis plus de 19 ans avec une clientèle initialement composée de multinationales. A sa privatisation en 1996, la société a été reprise par un groupe de privés marocains.
    Son parc actuel sur ce créneau approche les 500 véhicules, pour la plupart dans des formules de location étalées sur 13 à 18 mois. Mais M. Kabbaj espère porter ce chiffre à un millier de voitures d'ici la fin de l'année.

    Ghassan KHABER

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc