×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Brèves politiques

Par L'Economiste | Edition N°:2257 Le 18/04/2006 | Partager

. Dans la roue…L’Usfp compte bien profiter du courant favorable aux valeurs idéologiques de gauche avec la récente victoire de Romano Prodi en Italie, pour s’imposer lors du scrutin national de 2007. Le mot d’ordre est la mobilisation et le quadrillage territorial (organisations de séminaires régionaux sur la régionalisation). Conscient de la tâche ardue qui l’attend, le parti de la rose entend «s’appuyer sur l’action de la base afin de dépasser toutes spéculations politiciennes». . MarathonAprès que la récente enquête d’opinions diffusée par l’Institut républicain international (IRI) américain crédite le PJD de 47% d’intentions de vote aux élections 2007, il semblerait que Saadeddine Othmani et son staff, aient décidé de ne pas s’enflammer. En effet, humilité et modestie traduisent le comportement des troupes «pjidistes» depuis l’annonce des chiffres. Il est vrai que contrairement à d’autres partis, les représentants de l’actuelle 3e force politique du pays abordent la dernière ligne droite avec un optimisme certain.. Candidature usfpéiste?Il se murmure qu’Ali Bouabid, secrétaire général de la Fondation Abderrahim Bouabid, sera candidat à la candidature. En effet, ce dernier envisage de participer activement à la bataille des législatives. Seule zone d’ombre au tableau, le (nouveau) découpage des circonscriptions encore inconnu, ce qui pour l’heure freine le néocandidat dans son élan. Néanmoins, il ronge son frein en participant (et en animant) des conférences-débats dédiées… aux élections 2007.. Marge de manoeuvreLa récente visite du président de l’Autorité nationale palestinienne, Mahmoud Abbas, a donné lieu à des prises de position des principaux partis politiques. Grave, inconcevable, injuste, déblocage ou encore soutien, tels sont les maîtres mots exprimés par les leaders, à propos de la situation du conflit israélo-palestinien. Dans ce conflit, quelle est la marge de manœuvre du Maroc? Partenaire privilégié de l’UE, des USA, «pays frère» de l’Etat palestinien et l’un des rares pays arabes et musulmans à pouvoir parler avec Israël. Le Royaume compte donc des amis et non des ennemis. Si sa philosophie demeure la paix, son action tend à «respecter» l’ordre économique. Autant dire qu’au-delà des discours «affectifs», la marge de manœuvre est réduite.. L’Usfp en séminaire à SévilleLes processus démocratiques en Espagne et au Maroc font l’objet d’un séminaire les 17 et 18 avril à Séville (Espagne). Organisé conjointement par la section droit constitutionnel de l’Université Pablo de Olavide, l’Usfp et l’Association Mémoire historique et justice, des représentants des formations politiques de gauche, à savoir le Psoe, l’Usfp et IU (Izquierda Unida ou la gauche unifiée) ont répondu à l’appel.Selon les membres de l’Usfp, «cette rencontre s’inscrit dans la lignée des efforts du parti auprès des démocrates en Espagne en faveur d’une révision de leurs positions vis-à-vis du Maroc». . ALM tire sur le président du CorcasKhelli Hanna Ould Errachid, le tout nouveau président du Corcas (Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes), a eu droit à une vive critique de la part du quotidien Aujourd’hui le Maroc, que l’on dit proche de Fouad Ali El Himma (ce que dément l’intéressé)«Khelli Hanna est-il l’homme de la situation?» suite à une interview publiée par Le Journal Hebdo (du 15 au 21 avril 2006). «Peut-il devenir malgré tout, dans la période sensible actuelle, un responsable fédérateur et porteur de tempérance pour de vrais compromis?» se demande ALM.. Islamistes: Certificats de crédibilité L’éditorialiste Ahmed Zaki d’Al Bayane, organe du PPS, se montre très critique à l’égard de l’ingérence américaine dans les affaires internes du Royaume, la semaine dernière. Pour lui, «l’histoire atteste que le développement du «mouvement islamiste» est d’abord l’œuvre de Washington, écrit l’éditorialiste, qui précise qu’aujourd’hui l’administration américaine cherche à «préparer le terrain pour une prise de pouvoir «démocratique» par les mouvements intégristes». Zaki de conclure: «il n’est donc pas étonnant de constater les diverses approches américaines en direction des partis intégristes de la région, comme c’est le cas pour le PJD, pour leur décerner des certificats de crédibilité et d’honorabilité», en référence notamment au fameux sondage réalisé par l’IRI (Institut républicain) qu’on dit proche de Bush.. La presse: Beaucoup de débatsLes débats sur la presse indépendante, la presse économique et l’état de la presse au Maroc se multiplient. L’Association marocaine des économistes d’entreprises organise ce mardi 18 avril une rencontre sur le thème de la presse économique, HEM (Hautes études en management) organise à son tour ce vendredi une rencontre sur la presse en général. L’Association des architectes a organisé un séminaire samedi dernier sur le même thème, et bien d’autres encore.Rubrique réalisée par M.Kd & R.H

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mareactio[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc