×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Brèves politiques

Par L'Economiste | Edition N°:1584 Le 19/08/2003 | Partager

. Le dossier Annajat refait surfaceUn an après l'affaire Annajat, les victimes ont procédé à une série de grèves et sit-in. En effet, le Comité national des victimes de l'affaire Annajat a entamé lundi un sit-in devant le ministère de l'Emploi. Les victimes vont organiser à partir du 25 août des protestations devant le Parlement. Les protestataires réclament un sérieux traitement de leur dossier, notamment la concrétisation des articles du P.-V. signé février dernier avec le ministère de l'Emploi.. Un ancien substitut condamné pour corruptionLa Cour d'appel de Fès a condamné, lundi, un ancien substitut du procureur du roi près le Tribunal de première instance, à un an de prison ferme et d'une amende de 1.000 DH.Accusé de corruption par une Marocaine établie en Hollande, le mis en cause a été interpellé en août 2001 alors qu'il se trouvait au domicile de cette dernière, qui devait lui remettre la somme de 20.000 DH. Le Conseil supérieur de la magistrature l'avait relevé de ses fonctions vers la fin de l'année 2001. Il a été arrêté en mai dernier dans le cadre de la campagne d'assainissement lancée par le ministère de la Justice . Procès de Rabat: Boughmir reconnaît son crime La Chambre criminelle près de la Cour d'appel de Rabat a examiné lundi 18 août l'affaire de la cellule de Taddarte composée de 10 personnes qui sont accusés d'appartenir à la Salafia Jihadia. Le principal accusé, Abdellah Boughmir, alias Abou Hafs, est le chef du groupe. Ce dernier a reconnu devant la Cour avoir été l'acteur de l'agression ayant causé la mort de Françoise Guillet, le 27 juin dernier à Agadir. Boughmir a reconnu commettre son crime pour voler de l'argent qui servira à acheter des médicaments pour sa mère malade. Il est poursuivi pour association de malfaiteurs, fabrication d'explosifs, collecte d'argent et constitution d'un groupe armé pour commettre des actes terroristes dans des lieux publics. Le verdict devait tomber alors que nous mettions sous presse.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mare[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc