×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2401 Le 15/11/2006 | Partager

. Algérie: Nouvelles découvertes pétrolièresLa société algérienne publique d’hydrocarbures Sonatrach a annoncé mardi 14 novembre deux nouvelles découvertes de pétrole dans l’erg oriental du Sahara algérien. Ces deux découvertes réalisées dans le bassin Berkine portent à 17 le nombre des découvertes depuis le début de l’année, «soit un record national», a précisé Sonatrach.. USA: Mise en garde contre le Tamiflu Le médicament antigrippe Tamiflu, du groupe pharmaceutique suisse Roche, aura désormais un label spécifiant la nécessité de surveiller étroitement les malades, surtout les enfants prenant cet antiviral, pour d’éventuels symptômes de délire, a indiqué lundi 13 novembre l’autorité américaine de réglementation des médicaments (FDA) et le fabricant. Roche et la FDA ont informé la profession médicale de nouvelles précautions à prendre en raison de possibles symptômes neuropsychiatriques pour des patients traités avec du Tamiflu, indique l’agence fédérale sur son site Internet. Il y a eu des cas (103), la plupart (95) au Japon, de délire ayant même conduit à des suicides chez des personnes souffrant de la grippe et traitées avec du Tamiflu, surtout des enfants et adolescents, indique la FDA, précisant que plus de 60% de ces malades avaient moins de 17 ans.. L’Iran veut réduire sa dépendance au dollarLe ministre iranien de l’Economie a déclaré mardi 14 novembre qu’à la suite des restrictions décidées par les banques américaines, l’Iran a décidé de réduire «au minimum» sa dépendance au dollar dans ses échanges commerciaux et ses réserves en devises, a rapporté l’agence Isna. «Depuis longtemps, les banques américaines entravaient les échanges de l’Iran en dollars (...); nous avons décidé de diminuer notre dépendance à l’égard du dollar (dans les échanges commerciaux) et la part du dollar dans nos réserves en devises», a déclaré Davoud Danesh-Jafari.. Algérie/Zakat: près de 7 millions d’euros récoltésPrès de 7 millions d’euros ont été récoltés  par la zakat, un impôt religieux non obligatoire, qui finance des projets et aide les familles dans le besoin, a annoncé le ministre algérien des Affaires religieuses Bouabdallah Ghlamallah. Le montant cette année, 600 millions de dinars, est en hausse. En 2005, il avait atteint quelque 400 millions de dinars (4,25 millions d’euros) et 110 millions (1,17 million d’euros) en 2004, selon Ghlamallah, cité par la presse. Ce montant collecté financera 1.800 projets de jeunes promoteurs et aidera 200.000 familles nécessiteuses, indique-t-on.. La chaîne alimentaire cible potentielle du terrorisme La communauté internationale devra répondre à la menace posée par de nouvelles formes possibles d’attaques terroristes, comme des empoisonnements de masse via la chaîne alimentaire, indique un rapport préparé pour les dirigeants de l’Asie-Pacifique réunis en sommet le 12 et 13 novembre à Hanoï. Le document indique que le terrorisme demeure une «menace» majeure et «en constante évolution». Les Etats-Unis ont évoqué de «nouveaux» risques sécuritaires, en particulier la possibilité que des terroristes empoisonnent ou contaminent «délibérément» la chaîne alimentaire, indique le rapport qui préconise une action concertée du bloc régional face à cette menace. Il a précisé qu’une «initiative américaine liée à la sécurité alimentaire» nécessiterait la coopération des principaux acteurs de la chaîne alimentaire tels les fabricants et les transporteurs. . La Syrie pour un dialogue avec les USA Le quotidien gouvernemental Techrine a affirmé, mardi 14 novembre, que «La Syrie a réitéré hier sa position par la voix de son ministre des Affaires étrangères Walid Mouallem qui a affirmé que son pays était prêt à un dialogue avec les Etats-Unis et agit en faveur d’une paix juste et globale au Proche-Orient. Le journal fait état de la visite en Syrie de «délégations américaine, européenne, japonaise et russe qui ont toutes estimé que l’attitude de Washington, qui s’abstient de parler avec la Syrie, était erronée». La Syrie est soumise depuis plus de deux ans à des pressions internationales, notamment de la part des Etats-Unis qui demandent à Damas de modifier sa politique régionale, notamment au Liban, en Irak et dans le conflit israélo-arabe.. L’Onu et l’UA organisent une conférence sur le DarfourL’Onu et l’Union africaine (UA) ont invité les cinq «Grands» du Conseil de sécurité, la Ligue arabe, l’Egypte, l’Union européenne (UE) et deux pays africains à des discussions avec le Soudan sur le Darfour, jeudi 16 novembre à Addis Abeba, a annoncé lundi dernier le porte-parole de l’Onu. «L’intention est de discuter des moyens de faire face à la situation et de faire avancer le processus de paix de manière décisive», a-t-il ajouté. La guerre civile au Darfour, province occidentale du Soudan, a fait 200.000 morts et 2,5 millions de déplacés depuis 2003, selon l’Onu. Les tentatives de mettre fin à la guerre civile et à la grave crise humanitaire qui en découle sont dans l’impasse.  Dans son rapport mensuel sur le Darfour, publié lundi 13 novembre, Annan déplore que «cinq mois après la signature de l’accord de paix au Darfour, la violence a de nouveau augmenté». . Des oppositions contre la visite de Bush en IndonésieLa visite éclair en Indonésie du président américain, George W. Bush, prévue pour le 20 novembre, suscite déjà des oppositions de leaders musulmans qui affirment bénéficier du soutien de l’opinion publique. Ces responsables islamiques ont menacé mardi le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, d’un vote de défiance s’il recevait le 20 novembre, comme il en a exprimé l’intention, le chef d’Etat américain. L’opinion publique indonésienne est très majoritairement opposée au soutien américain à Israël et à la présence de l’armée américaine en Irak.. Easyjet: Des commandes fermes chez AirbusLa compagnie aérienne britannique à bas coûts Easyjet a annoncé, le 14 novembre, des résultats annuels conformes aux attentes, avec un bénéfice net en hausse de 59%, soit 140 millions d’euros. Elle va par ailleurs prendre des options d’achat sur 52 Airbus A319, et 75 A320. La compagnie a confirmé un chiffre d’affaires en hausse de 21% à 1,62 milliard de livres, avec un nombre de passagers en hausse de 11,5% à 33 millions. Les coûts en carburant ont augmenté de 33% sur l’année. Easyjet a par ailleurs relevé qu’avec les 52 options exercées mardi, pour des A319 qui doivent être livrés entre 2008 et 2010, elle avait désormais 104 Airbus en commande ferme, pour un montant catalogue de 4 milliards de dollars. La prise d’option sur les A320 porte à 123 le nombre d’appareils sur lesquels elle a une option. . Moscou veut poursuivre Shell La Russie prépare avec des juristes américains une plainte auprès de la Cour d’arbitrage internationale de Stockholm contre le projet de 20 milliards de dollars, Sakhaline 2, mené par la compagnie anglo-néerlandaise Shell, a annoncé mardi un haut fonctionnaire russe. «Nous élaborons notre position avec des juristes américains et je pense que, dans deux semaines, nous aurons un document de New York que nous transmettrons au gouvernement russe», a déclaré le numéro deux de l’agence de surveillance écologique, Oleg Mitvol. . Fini la consultation pour les visas algériensLe ministre français de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a annoncé lundi 13 novembre à Alger la suppression de la consultation préalable pour l’obtention de visas aux ressortissants algériens désireux de se rendre dans un pays de l’espace Schengen. Selon cette procédure, les demandes de visas déposées par des Algériens pour entrer en France, devaient avoir le feu vert préalable de pays européens de l’espace Shengen. Les partenaires de la France craignaient l’infiltration de terroristes islamistes. L’abrogation de cette procédure, «permettra de réduire très nettement le temps d’obtention des visas», a déclaré Sarkozy. L’Algérie reclamait depuis plusieurs années l’abrogation de la consultation européenne préalable, qu’elle jugeait «discriminatoire». Cette procédure n’est pas appliquée à la Tunisie et au Maroc.. Trichet pour les moyens de paiement communs Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, a plaidé lundi 13 novembre en faveur d’un passage le plus rapide possible à un système de paiements communs européens, facteur «crucial» dans le processus d’intégration financière en zone euro. L’adoption de moyens de paiement communs dans la zone euro est favorable à la «stabilité du système financier» et à une «croissance plus durable», a fait valoir le Français, qui s’exprimait à l’occasion d’un congrès bancaire à Francfort (Ouest). Grâce au projet SEPA (Single Euro Payments Area, Espace unique des paiements en euro), les particuliers pourront effectuer les paiements non liquides (cartes, transferts) dans l’ensemble de la zone euro aux mêmes conditions que dans leur pays d’origine.. Zone euro: La croissance ralentit au 3e trimestreLa croissance économique des 12 pays de la zone euro a ralenti à 0,5% au 3e trimestre, contre 0,9% au 2e trimestre, selon l’estimation publiée mardi 14 novembre par l’office statistique européen Eurostat. Comparée au 3e trimestre 2005, la croissance a atteint 2,6%, ralentissant légèrement par rapport aux 2,7% enregistrés au 2e trimestre sur un an. Pour l’ensemble des 25 pays de l’UE, la croissance a également ralenti. Elle s’est montée à 0,6% au 3e trimestre et à 2,8% sur un an, contre 0,9% et 2,9% au 2e trimestre.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc