×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2372 Le 29/09/2006 | Partager

. Appel à une régulation internationale des dérivésTrois des plus importants régulateurs financiers au monde ont appelé, le 28 septembre, à une régulation internationale des produits dérivés. La Réserve fédérale (Fed) de New York, l’autorité des services financiers (FSA), le gendarme boursier britannique, et Annette Nazareth, membre de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine, estiment que la régulation de ce secteur est encore très opaque. Les dérivés sont des produits financiers dont la valeur est basée sur un actif sous-jacent, qui peut être une action, un indice boursier, une matière première, un taux de change ou un crédit par exemple. . GDF/Dana Petroleum : Accord d’échanges d’actifs Gaz de France (GDF) a finalisé, le 28 septembre, l’accord d’échange d’actifs avec le britannique Dana Petroleum. Il lui permet d’entrer dans trois blocs d’exploration en Mauritanie en échange de participations dans des blocs britanniques et égyptien. L’accord avait été signé le 8 novembre 2005. . Le yuan franchit le seuil des 7,90 dollars Le yuan, continuant de s’apprécier, a franchi le 28 septembre, la barre de 7,90 contre le dollar, selon la banque centrale chinoise. Il a ouvert pour la première fois à 7,8998 contre le dollar, son plus haut depuis la réévaluation du 21 juillet 2005 et la réforme du mécanisme de changes. . Nucléaire: Les entretiens de la dernière chance La seconde rencontre en deux jours entre le diplomate en chef de l’Union européenne, Javier Solana et le négociateur sur le nucléaire iranien, Ali Larijani, a débuté le 28 septembre à Berlin. Les entretiens sont considérés par les pays occidentaux comme ceux de la dernière chance avant de décider d’éventuelles sanctions à l’ONU. . Olmert espère rencontrer Abbas Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a espéré, le 28 septembre, pouvoir rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas «dans les prochains jours» afin «d’entamer un dialogue». . Nigeria /Anticorruption: Enquête sur 32 gouverneurs d’EtatL’agence anticorruption nigériane a décidé, le 28 septembre, de frapper fort en annonçant qu’elle enquêtait actuellement sur les gouverneurs de 32 des 36 Etats de la fédération. Concomitamment à l’élection présidentielle, les Nigérians devront renouveler en avril 2007 leurs 36 gouverneurs. . Pièces détachées automobiles: La Chine bloque la plainte à l’OMCLa Chine a bloqué jeudi 28 septembre à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) la plainte du Canada, des Etats-Unis et de l’Union européenne dénonçant les droits de douane appliqués par Pékin à ses importations de pièces détachées automobiles. Lors d’une réunion des 149 pays membres au siège de l’OMC à Genève, la Chine a refusé la mise en place d’un «groupe spécial» d’experts chargés d’arbitrer le différend. Les plaignants devraient à nouveau déposer une demande en ce sens lors d’une prochaine réunion de l’organe de règlement des différends de l’OMC. Un pays visé ne peut bloquer deux fois une demande de groupe spécial, qui devrait donc être automatiquement mis en place et aura 6 mois pour trancher. La prochaine réunion de l’organe est prévue dans un mois. C’est seulement la 2e fois que la Chine fait l’objet d’une plainte à l’OMC depuis son adhésion à la fin de 2001. Une plainte avait été déposée en mars 2004 par les Etats-Unis sur le traitement fiscal préférentiel dont bénéficiaient les fabricants chinois de puces électroniques. Mais Pékin et Washington étaient parvenus à un compromis quatre mois plus tard lors de consultations bilatérales et l’OMC n’avait pas eu à trancher le différend.. Restriction des liquides à bord des avionsLes 25 sont d’accord pour restreindre la quantité de liquides autorisée dans les bagages pris en cabine par les passagers aériens afin de renforcer la sécurité, a annoncé la Commission européenne. Ces règles, qui doivent encore être formellement entérinées la semaine prochaine, devraient entrer en vigueur début novembre, a précisé l’exécutif européen. Les passagers ne pourront alors plus transporter que des flacons d’une contenance de 100 ml. Et ces flacons devront tenir dans un sac en plastique transparent dont la contenance sera elle d’un litre au maximum. Les nouvelles mesures permettront toutefois aussi aux passagers d’acheter, sous certaines conditions, des bouteilles plus grandes dans les zones «duty free» des aéroports. Les mesures limitent aussi la taille des bagages à main eux-mêmes, avec des exceptions possibles pour les instruments de musique. Cette mesure entrera cependant en vigueur plus tard, pour permettre aux opérateurs de s’adapter, a précisé Bruxelles. Pour passer les portiques de sécurité, les passagers devront aussi à l’avenir systématiquement retirer leurs manteaux et vestes ainsi que sortir leurs ordinateurs et autres «grands appareils électriques» de leurs sacs.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc