×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2349 Le 29/08/2006 | Partager

. Bolivie: Morales veut que le pétrolier espagnol Repsol resteLE président bolivien Evo Morales souhaite que le pétrolier espagnol Repsol YPF, qui a menacé de rompre le dialogue avec les institutions boliviennes après la perquisition de ses bureaux vendredi dernier, reste en Bolivie, a-t-on appris lundi 28 août auprès du gouvernement espagnol. Evo Morales a parlé ce week-end avec le numéro deux du gouvernement espagnol, Maria Teresa Fernandez de la Vega, et lui a exprimé «sa volonté que l’entreprise espagnole reste dans le pays», a déclaré à l’AFP un porte-parole de la vice-présidence du gouvernement espagnol. L’Etat bolivien accuse un ex-gérant d’Andina et deux directeurs de Petrobras-Bolivia d’avoir souscrit des contrats préjudiciables, de conduite anti-économique, d’escroquerie et d’abus de confiance pour avoir fixé un prix d’exportation du gaz inférieur au prix du marché international. Repsol YPF a par ailleurs menacé de «prendre des mesures légales» si les poursuites judiciaires «injustifiées» continuaient en Bolivie.. Remboursement de dette: L’Algérie continue sur sa lancée L’Allemagne et l’Algérie ont signé le 27 août à Alger un accord de remboursement par anticipation d’une première partie de la dette algérienne envers ce pays. La dette initiale est estimée à 759 millions de dollars. L’accord sur le remboursement de 387 millions de dollars a été signé à Alger. Les deux parties se sont engagées à poursuivre les négociations pour le remboursement des 372 millions de dollars restants. Outre l’Allemagne, l’Algérie a ainsi remboursé par anticipation notamment l’Italie (1,7 milliard de dollars), la France (1,6 milliard), l’Espagne (690 millions) et les Etats-Unis (625 millions sur 1,2 milliard). Elle devrait entamer en septembre des négociations pour le remboursement de 800 millions de dollars avec le Club de Londres. Celui-ci est un groupe informel de créanciers bancaires privés s’occupant de dettes publiques. . Japon/Chine: Des échanges commerciaux en plein boom Les échanges commerciaux entre le Japon et la Chine ont battu un nouveau record au premier semestre 2006 en atteignant 99,2 milliards de dollars, soit un bond de 9,9% par rapport à la même période de 2005. Les exportations japonaises vers la Chine ont augmenté de 15,3% sur un an à 42,8 milliards de dollars. Elle est portée notamment par la forte demande chinoise en pièces détachées pour produits électroniques. Les importations de produits chinois par le Japon ont pour leur part augmenté de 6,1%, soit un net ralentissement par rapport au premier semestre 2005. Les échanges avec la Chine ont représenté au cours des six premiers mois de l’année 16,8% du commerce extérieur japonais, sans changement majeur par rapport au premier semestre de 2005. Le commerce total avec la Chine en 2006 va probablement dépasser la barre des 200 milliards de dollars. Les importations par le Japon de produits chinois vont également augmenter. En revanche, les relations diplomatiques entre les deux géants d’Asie de l’Est sont au plus bas depuis la normalisation de 1972 en raison notamment de querelles historiques. . L’UBA se réunit à Beyrouth L’Union des banques arabes (UBA) a décidé de tenir début novembre sa réunion annuelle à Beyrouth. L’objectif est de discuter des moyens par lesquels les banques arabes peuvent contribuer à la reconstruction du Liban. l’UBA a déjà commencé à constituer un dossier en coordination avec la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie de l’ouest (ESCWA) pour évaluer les dégâts de la guerre sur l’avenir économique du Liban. Les pertes matérielles causées au Liban par 34 jours de bombardements israéliens s’élèvent à 3,5 milliards de dollars. Ces chiffres ne sont pas définitifs et ne comprennent pas les pertes indirectes causées au secteur des affaires, de l’industrie et du tourisme.. Irak: Attentat-suicide contre le ministère de l’Intérieur Seize personnes ont été tuées et 45 blessées dans un attentat-suicide à la voiture piégée, qui a frappé lundi 28 août le ministère de l’Intérieur à Bagdad.Cet attentat a eu lieu alors que les responsables de la police de l’ensemble des provinces d’Irak étaient réunis au ministère de l’Intérieur.Au total, 62 Irakiens et six soldats américains ont été tués depuis dimanche 27 août dans des attaques principalement à Bagdad. Après un échec du plan lancé mi-juin, Irakiens et Américains ont mis en oeuvre début août une «deuxième phase», avec le déploiement de 30.000 soldats. . Le président vénézuélien en visite  à DamasLe président vénézuélien Hugo Chavez est attendu mercredi 30 août à Damas pour une visite. Les discussions de Chavez avec les responsables syriens porteront sur la situation dans la région et les relations bilatérales. Le président vénézuélien, bête noire de Washington en Amérique latine, a comparé l’offensive israélienne lancée le 12 juillet contre le Liban aux agissements d’Adolf Hitler, dans des déclarations faites lors d’une visite fin juillet au Qatar.. USA/Russie: Rencontre bilatérale en Alaska Le secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld a discuté, le 28 août en Alaska, avec son homologue russe, Sergueï Ivanov, de la menace nord-coréenne, après avoir visité un site du système américain de défense antimissiles. Les deux ministres ont également parlé de l’Iran, de l’Afghanistan et des relations militaires bilatérales. La Corée du Nord préoccupe Washington et Moscou, alors que Pyongyang a procédé début juillet au tir d’essai de six missiles à courte et moyenne portées. . Le Premier ministre japonais en tournée en Asie centraleLe Premier ministre japonais, Junichiro Koizumi, est arrivé le 28 août dans la capitale kazakhe d’Astana. C’est la première visite d’un chef de gouvernement japonais dans cette région riche en hydrocarbures. Il doit ensuite se rendre mardi dans la capitale ouzbèke, Tachkent, pour rencontrer le président Islam Karimov. Ce voyage est la première initiative politique japonaise de ce genre en Asie centrale, région stratégique de l’ex-URSS, et où la Chine, rivale de l’archipel nippon, est déjà bien présente. Koizumi quittera son poste le mois prochain. Le Japon vise à diversifier sa stratégie énergétique en réduisant sa dépendance du Moyen-Orient. . Chirac: L’élargissement doit être «maîtrisé et accepté»Le président français, Jacques Chirac, a réaffirmé lundi 28 août que l’élargissement de l’UE devrait «être maîtrisé, compris et accepté par les peuples», soulignant que la France compte mener ce débat au cours des prochains mois avec ses partenaires. Après le non des Français au référendum sur la Constitution européenne, la France a multiplié les réserves sur les prochains élargissements face aux réticences de certains concernant notamment une adhésion de la Turquie. «Des engagements ont été pris et seront tenus», a dit Chirac devant les ambassadeurs de France réunis à Paris pour leur conférence annuelle, dans une allusion au processus engagé avec Ankara. La France demande qu’avant tout élargissement futur, l’UE examine sa «capacité d’absorption» d’un nouvel Etat membre. La Bulgarie et la Roumanie doivent rejoindre l’UE le 1er janvier 2008 au plus tard et la Croatie en 2009. La Macédoine a obtenu le statut officiel de candidat, alors que rien n’est encore décidé pour les autres pays des Balkans. . Immigration clandestine: Réunion Malte-Italie-Libye Une réunion tripartite réunissant Malte, l’Italie et la Libye sur les problèmes de l’immigration clandestine se tiendra le 6 septembre à Malte, a annoncé le ministre de l’Intérieur maltais, Tonio Borg, au Times of Malta. Le ministre maltais a précisé que ses homologues italien, Giuliano Amato, et libyen, Saleh Rajab el Musmari, participeront à cette réunion, la première sur le sujet entre les trois pays. Selon Borg, une réunion de la Fontex, l’agence pour la coordination des frontières extérieures de l’UE, est également prévue dans les prochains jours pour discuter de la mise sur pied de patrouilles conjointes européennes en Méditerranée. L’ambassadeur libyen, Saad El Shlmani, a rejeté samedi l’hypothèse d’une participation de la Libye à de telles patrouilles. La grande majorité des immigrants clandestins qui affluent sur les côtes de Malte ou de l’île italienne de Lampedusa partent de la Libye. . Feu vert au rachat de United Biscuits Iberia par Kraft FoodsLa Commission européenne a donné lundi 28 août son accord au rachat par le groupe alimentaire américain Kraft Foods (groupe Altria) des activités en Espagne et au Portugal du britannique United Biscuits (UB). Les services européens de la concurrence ont examiné l’opération sous la forme d’une procédure simplifiée, ce qui signifie qu’elle ne posait pas a priori des problèmes sérieux. Ce rachat, d’un montant de 1,07 milliard de dollars, y compris les reprises de dette, avait été annoncé le 10 juillet. La transaction, qui devrait être finalisée au 3e trimestre de cette année, prévoit la cession des 7 usines d’UB en Espagne et au Portugal, lesquelles emploient environ 1.300 personnes et génèrent ensemble 400 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel dans les biscuits. . Le virus de la blue tongue d’origine subsaharienneLe virus de la fièvre catarrhale, dite maladie de la langue bleue, qui touche plusieurs pays européens depuis 10 jours, a été identifié comme étant d’origine d’Afrique subsaharienne, a annoncé lundi 28 août la Commission européenne. Ce type de virus «n’a jamais été signalé en Europe auparavant», a indiqué le laboratoire de référence communautaire de Pirbright (Royaume-Uni). «Nous ignorons comment il est arrivé en Europe» a précisé un porte-parole de la Commission. L’épidémie a éclaté aux Pays-Bas et s’est étendue en Belgique et en Allemagne. C’est la première fois que des pays du nord de l’Europe sont touchés, alors que cette maladie s’est déjà manifestée dans des pays d’Europe du sud. . Taxe pour obliger les Britanniques à recycler leurs déchetsL’IPPR, un cercle de réflexion proche du gouvernement travailliste, a souligné dimanche 27 août que le Royaume-Uni est parmi les derniers de la classe en terme de recyclage en Europe et a appelé à la création d’une taxe pour forcer les foyers britanniques à recycler leurs déchets. Selon l’Institut de recherche pour les politiques publiques, chaque foyer devrait être taxé par les autorités locales en fonction de sa quantité de déchets non recyclables. Cette proposition a reçu le soutien appuyé de l’Association des collectivités locales (LGA). Si aucun effort n’est fait pour améliorer le très faible taux de recyclage des déchets en Grande-Bretagne, les collectivités locales pourraient devoir payer de très fortes amendes pour non respect des directives européennes en la matière. A raison de 150 livres (environ 170 euros) par tonne de déchets non recyclés, l’addition totale pourrait se monter à quelque 230 millions de livres (340 millions d’euros) selon les chiffres de la LGA. Selon les statistiques publiées par l’IPPR dimanche, le Royaume-Uni ne retraite que 18% de ses déchets domestiques, contre 65% aux Pays-Bas, 59% en Autriche, 58% en Allemagne ou 28% en France. Seuls la Grèce (8%) et le Portugal (3%) font plus mal.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc