×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2341 Le 16/08/2006 | Partager

. GB: Contrôle des passagers sur critères ethniquesLe gouvernement britannique envisagerait de concentrer les contrôles de sécurité dans les aéroports sur certains passagers en fonction notamment de leur origine ethnique ou appartenance religieuse, ont rapporté mardi 15 août plusieurs journaux. La technique «consiste à sélectionner des gens aux comportements suspects, qui font des trajets inhabituels, ou, de façon plus controversée, qui ont certaines origines ethniques ou religieuses», écrit le Times. Le ministère des Transports a refusé tout commentaire. Plusieurs journaux se font l’écho de ce projet et, d’après le Times, la technique ne consisterait pas seulement à sortir des files d’attente «des jeunes gens d’apparence asiatique. Mais elle outragerait la communauté musulmane car ses membres feraient très probablement l’objet de contrôles supplémentaires». . Autriche: Un référendum pour sortir de l’UE?Jörg Haider, l’ancien homme fort de l’extrême droite en Autriche, a proposé lundi 14 août la tenue d’un référendum pour demander aux Autrichiens, largement mécontents de l’euro et de l’UE, s’ils voulaient demeurer dans l’UE. «Les Autrichiens devraient avoir une nouvelle chance de décider s’ils veulent vraiment être dans l’UE» ou «redevenir un Etat souverain et neutre», a déclaré Haider dans une interview à l’agence autrichienne APA. Une telle consultation doit être menée avant la possible adoption d’une constitution européenne, dont une première mouture a été «heureusement rejetée par la France et les Pays-Bas», car ce serait impossible après, a estimé Haider, gouverneur de la province de Carinthie (sud). . Une femme à la tête de PepsiCo Indra Nooyi, d’origine indienne, a été nominée comme nouveau PDG de PepsiCo. Elle remplace ainsi l’ex-PDG Steve Reinemund parti en retraite. A 50 ans, Nooyi est actuellement directrice financière du géant des boissons gazeuses. Elle va prendre les rênes à partir du 1er octobre. Son arrivée dans la plus haute sphère de la direction d’une entreprise reste un événement alors que les Etats-Unis ne comptent en 2006 que 10 femmes PDG dans la liste des 500 entreprises américaines les plus riches. Née à Madras en Inde, la future patronne de PepsiCo a poursuivi des études de gestion à l’Université de Yale. Puis elle a fait ses armes chez Motorola, entre autres, avant d’entrer en 1994 dans le groupe de boissons et d’alimentation.. Air France normalise ses vols vers LondresLa compagnie Air France a assuré le 15 août ses douze vols quotidiens habituels entre les aéroports parisiens de Charles-de-Gaulle et londonien d’Heathrow. Air France avait annulé le 14 août quatre vols à la demande des autorités britanniques pour alléger le trafic à Heathrow. Celui-ci est encore très congestionné en raison des mesures de sécurité adoptées après la découverte, jeudi dernier, d’un complot terroriste présumé. D’après les autorités, le complot visait des avions de ligne entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. . Akzo Nobel: AG extraordinaire pour mise en Bourse d’Organon Le groupe néerlando-suédois Akzo Nobel a annoncé le 15 août la tenue d’une assemblée générale extraordinaire le 7 septembre afin de faire voter par ses actionnaires la mise en Bourse de sa division pharmaceutique Organon, au plus tard début 2007. Sous réserve de l’approbation des actionnaires, Akzo Nobel céderait d’abord 20 à 30% d’Organon, avant de procéder à un désinvestissement complet en l’espace de deux à trois ans. . Siemens en pleine restructuration Le groupe allemand Siemens devrait tirer de 1 à 1,3 milliard d’euros de la vente dans les prochaines semaines de sa filiale d’infrastructures télécoms pour les entreprises, Enterprise Networks. Elle représente le deuxième gros pan de ses activités dans la téléphonie. Le premier gros morceau, les infrastructures pour les opérateurs télécoms, devrait être inclus dans une société commune avec Nokia. . BP acquiert un exploitant américain d’éoliennesLe groupe pétrolier britannique BP a annoncé le 15 août qu’il avait racheté l’exploitant américain d’éolionnes Greenlight Energy pour 98 millions de dollars. Cette acquisition permettra d’accélérer le développement des activités de production d’électricité éolienne en Amérique du Nord. Fondé en 2000, Greenlight a à son actif 39 grands projets d’éoliennes à travers les Etats-Unis, d’une capacité totale de production pouvant aller jusqu’à 6,5 gigawatts. BP espère en développer un certain nombre au cours des cinq prochaines années.. Un partenariat entre Novartis et Schering Les groupes pharmaceutiques Novartis et Schering-Plough ont signé un accord de partenariat pour le traitement de l’asthme, selon un communiqué de Novartis publié lundi 14 août. Les deux groupes veulent mettre au point un nouveau traitement contre l’asthme et la bronchite chronique. . Deux journalistes enlevés à Gaza Deux journalistes de la chaîne américaine Fox News, Steve Centanni et Olaf Wiig, ont été enlevés le 16 août, par des hommes armés à Gaza. Les deux hommes ont été interceptés alors qu’ils se trouvaient à bord de leur véhicule. L’enlèvement n’a pas été revendiqué dans l’immédiat. Les ravisseurs ont laissé partir le chauffeur palestinien des journalistes. Le porte-parole du gouvernement palestinien, Ghazi Hamad, et de la présidence de l’Autorité palestinienne, Nabil Abou Roudeina, ont condamné ce rapt et appelé à la «libération rapide» des deux journalistes. . Arabie saoudite/USA: Ryad hausse le ton L’Arabie saoudite a mis en garde, le 16 août, contre le fait d’accuser les musulmans de terrorisme et de fascisme. «Le terrorisme n’a ni religion ni nationalité», a souligné un communiqué du gouvernement saoudien. Elle fait une apparente allusion au président américain George W. Bush. Ce dernier avait maladroitement déclaré que son pays était en guerre contre les «fascistes islamiques» en réagissant au complot déjoué visant des avions de ligne voyageant entre Londres et les Etats-Unis.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc