×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1861 Le 24/09/2004 | Partager

. Assainir les budgets européensLe Fonds monétaire international (FMI) a vivement invité les pays de la zone euro à profiter du redémarrage de la reprise mondiale pour remettre de l’ordre dans leurs budgets. Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques dans le monde, le FMI s’est penché notamment sur les changements de la politique budgétaire des pays de la zone euro depuis leur adhésion à la monnaie unique. “La reprise en cours actuellement sera un test décisif pour savoir si les gouvernements seront capables de résister aux tendances passées et tirer avantage de la reprise pour régler leurs problèmes budgétaires avant que les pressions dues au vieillissement de la population ne se fassent sentir pleinement”, avertit le Fonds. Pour ce faire, il faudra renforcer les budgets en période favorable. Selon un analyste du FMI, le débat reste cependant ouvert sur ce qu’il convient de faire en période difficile pour renforcer la crédibilité de la mise en œuvre de l’Union monétaire. En particulier, faut-il imposer ou non des pénalités pour les pays ne respectant pas les critères du Pacte de stabilité. En tout cas, le rapport du FMI propose plusieurs suggestions pour inciter les mauvais élèves de l’Union monétaire à rééquilibrer leurs budgets. Cela va de la création d’instances nationales qui publieraient des évaluations indépendantes pour alerter l’opinion publique, à la mise en place de sanctions variables. . La Russie envisage de ratifier le protocole de KyotoLe gouvernement russe a soumis jeudi 23 septembre aux ministères concernés, pour approbation, un paquet de documents sur la ratification du protocole de Kyoto, faisant faire à la Russie un pas important vers la ratification, même si le feu vert final de Moscou n’est pas encore acquis. L’entrée en vigueur du protocole de Kyoto, destiné à freiner le réchauffement global en limitant les émissions de gaz à effet de serre, dépend de sa ratification par la Russie. Le gouvernement russe a envoyé pour accord ces documents aux ministères des Ressources naturelles, du Développement économique, de l’Industrie et Energie, des Finances, et de la Justice, a annoncé le porte-parole des Ressources naturelles, Rinat Guizatouline. . Damas: Amélioration des relations avec WashingtonLa radio officielle syrienne s’est félicité jeudi 23 septembre de l’instauration d’un «dialogue» entre Damas et Washington sur les points litigieux et affirme que les relations entre les deux pays connaissent «une nette amélioration». «La visite récente à Damas du secrétaire d’Etat adjoint américain William Burns et la réunion mercredi 22 septembre à New-York entre le ministre des Affaires étrangères Farouk al-Chareh et le secrétaire d’Etat Colin Powell ont conduit à une nette amélioration dans les relations syro-américaines», affirme la radio dans son commentaire quotidien. Mercredi 22 septembre, Powell a estimé que la Syrie était désormais prête à coopérer avec le nouveau pouvoir irakien et avec la coalition internationale pour sécuriser la frontière irako-syrienne, dans des déclarations à la presse en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc