×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1809 Le 12/07/2004 | Partager

. Transports: Taxes pour les bagages en soute La compagnie aérienne irlandaise à bas prix Ryanair envisage de faire payer un supplément à ses passagers qui enregistreront des bagages en soute, afin, selon son patron Michael O’Leary, de réduire ses coûts et de faire baisser les prix de ses billets. Ryanair, qui est le numéro un européen des vols à bas prix, “n’a pas l’intention dans l’immédiat d’adopter ce projet, mais c’est une réflexion que nous avons en ce moment”, a indiqué un porte-parole du groupe. “Nous avons déjà réduit au maximum nos coûts de fonctionnement les plus évidents, en vendant nos billets sur Internet et en utilisant des aéroports de deuxième zone sous-utilisés et peu onéreux”, a-t-il expliqué. Ryanair semble avoir trouvé une réponse révolutionnaire: inciter leurs clients à voyager sans bagages ou alors avec le strict minimum. . Saisie des comptes de loukos Les huissiers ont commencé vendredi dernier à saisir les comptes des entreprises appartenant à Ioukos, un peu partout en Russie, alors que l’incertitude quant à l’avenir du numéro un du pétrole russe pèse sur le climat d’investissement. “Nous effectuons la saisie des comptes des entreprises qui appartiennent à Ioukos”, a annoncé le chef du département des huissiers dépendant du ministère de la Justice, Andreï Beliakov. “Cela va se faire partout où les entreprises du groupe ont des comptes bancaires”, a ajouté Beliakov. “Pendant les deux mois à venir, conformément à la loi, nous retirerons l’argent de ces comptes pour rembourser la dette fiscale (de Ioukos). Si cet argent ne suffit pas, nous passerons à la deuxième étape, c’est-à-dire à la saisie des biens”.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc