×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1593 Le 03/09/2003 | Partager

. Fiat retrouve la forme en Italie La branche automobile du groupe italien Fiat, Fiat Auto, s'attendait à une remontée de sa part de marché en Italie pour le mois d'août, a indiqué hier mardi l'un de ses responsables. Gianni Coda, responsable des marques Fiat et Lancia au sein de Fiat Auto, a indiqué, en marge d'une présentation à la presse de la nouvelle Panda, le petit modèle de Fiat, qu'en août, la part de marché de Fiat Auto devait dépasser en Italie les 28,7% atteints en juillet. Toutefois, le marché italien devait, dans son ensemble, enregistrer une flexion en août sur 12 mois, de l'ordre de 5%, selon les propos du responsable rapportés par l'agence de presse Radiocor. Les chiffres des immatriculations de voitures neuves seront diffusés mercredi par le ministère italien des Transports. Fiat Auto, qui regroupe les marques Fiat, Lancia et Alfa Romeo, espère avoir en moyenne sur 2003 une part de marché en Italie de l'ordre de 29 à 30%, selon Coda. La nouvelle Panda, commercialisée très prochainement, devrait être vendue au rythme de 180.000 à 200.000 exemplaires par an, selon les objectifs de Fiat Auto indiqués par le service de presse du groupe. . Aventis arrête ses poursuites contre AmphastarLe groupe pharmaceutique Aventis a annoncé hier mardi qu'il renonce à ses poursuites pour violation de brevet contre le laboratoire américain Amphastar Pharmaceuticals, qui tente de commercialiser aux Etats-Unis une version générique de l'anti-thrombotique Lovenox. Aventis avait annoncé début août qu'il avait engagé des poursuites pour violation de brevet contre deux laboratoires américains qui tentent de commercialiser aux Etats-Unis les génériques du Lovenox, Amphastar et Teva Pharmaceuticals. Le groupe indique, dans un communiqué, avoir décidé d'arrêter ses poursuites, suite à “l'étude de ses options légales”. Aventis avait été informé fin juin qu'Amphastar et Teva avaient déposé auprès des autorités sanitaires américaines (FDA) une demande d'enregistrement de médicaments concurrents de son produit vedette, dont le brevet d'exclusivité a expiré depuis 1998.. Alcatel: “Pas d'urgence” pour se désengager de Thales Le PDG d'Alcatel, Serge Tchuruk, a déclaré hier mardi qu'il ne voyait pas d'urgence à se désengager de Thales, dont son groupe détient 9,5%. Il a rappelé qu'en souhaitant, en 1997, une alliance avec Thales, il voulait créer “un grand groupe d'électronique haut de gamme qu'on déclinait sur plusieurs fronts: les télécommunications, la défense, voire le grand public”. Même si ce projet n'a pas pu se réaliser, Serge Tchuruk a assuré que le concept de “technologies duales” qui le sous-tendait demeurait valable. “Ce concept va devenir de plus en plus fort. On le déclinera avec des coopérations engagées -peut-être à développer- avec Thales. On le déclinera également par le fait que des équipements civils peuvent être facilement adaptés au marché militaire -“durcis”, selon l'expression consacrée- et à un coût infiniment moindre que les militaires recherchent”.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc