×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1478 Le 18/03/2003 | Partager

. Telefonica gèle les salaires de ses cadres supérieursLe premier groupe espagnol de télécommunications, Telefonica, a décidé de geler en 2003 les salaires de ses 1.700 cadres supérieurs pour réduire ses coûts après les pertes record enregistrées l'an dernier, a indiqué hier lundi à l'AFP une source proche de Telefonica. Cette source a ainsi confirmé une information publiée lundi par le journal madrilène El Pais selon laquelle ce groupe, qui emploie 161.000 personnes dans 15 pays, proposera aussi à la prochaine assemblée de ses actionnaires de geler ou réduire les rétributions des 20 membres de son conseil d'administration. . Swissair: La justice bloque les comptes de 4 anciens patronsLa justice suisse a bloqué les comptes de quatre anciens patrons de Swissair, l'ancienne compagnie aérienne en faillite, a indiqué l'AFP hier lundi citant une source judiciaire. L'argent bloqué concerne les comptes personnels des ex-PDG, Philippe Bruggisser et Mario Corti, ainsi que ceux de l'ex-directeur financier Georges Schorderet et l'ancien administrateur Eric Honegger. Il s'agit de la première mesure concrète prise par la justice suisse depuis le dépôt de bilan de Swissair et l'instruction pénale qui a suivi. . La Commission européenne proposera une procédure d'examen sur EDFLe commissaire européen à la concurrence Mario Monti va proposer début avril à la Commission d'ouvrir une procédure d'examen sur EDF, après le refus par Paris de supprimer la garantie d'Etat dont bénéficie l'entreprise publique, a-t-il annoncé dans un entretien à La Tribune de lundi. Cette démarche fait suite à une demande adressée à la France par Bruxelles le 16 octobre 2002 et rejetée par Paris selon le commissaire: la suppression de cette garantie d'Etat «illimitée« dont bénéficie EDF, qui lui permet d'emprunter à des taux plus avantageux que ses concurrents, selon M. Monti. . Sanyo se réorganise pour améliorer sa rentabilitéLe groupe japonais d'électronique Sanyo a présenté hier lundi un plan de réorganisation interne en quatre secteurs d'activité stratégiques afin d'améliorer sa rentabilité actuellement en perte de vitesse. Sanyo Electric Co. Ltd, la société mère du groupe, a indiqué que la nouvelle organisation serait opérationnelle en avril, les quatre secteurs regroupant 280 cellules d'activité. Les quatre nouveaux secteurs constitués concernent les produits de consommation, les produits destinés aux professionnnels, les composants et les services financiers et de distribution. . Le DG de Nissan assumera également la coprésidenceLe directeur général du constructeur automobile japonais Nissan, Carlos Ghosn, qui a mené une politique de redressement radical du groupe, va assumer également la fonction de coprésident du conseil d'administration, a annoncé lundi Nissan. L'actuel président, Yoshikazu Hanawa, va quitter son poste et ne se présentera pas à une nouvelle élection au conseil d'administration, selon le communiqué de Nissan. Il sera dorénavant conseiller et président honoraire. . Centrafrique: Le président renversé accueilli au CamerounLe président élu centrafricain Ange-Félix Patassé, renversé samedi dernier par un putsch alors qu'il se trouvait au Niger, a été accueilli au Cameroun pour «raisons humanitaires« et s'est engagé à ne pas s'exprimer publiquement, a indiqué hier lundi le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune. «La fraternité, l'hospitalité africaine et les raisons humanitaires ont guidé la décision de Yaoundé«, à accueillir Ange-Félix Patassé sur le sol camerounais, a indiqué le journal, citant des sources gouvernementales. Des sources proches de la présidence camerounaise ont indiqué à l'AFP que des négociations sont en ce moment en cours, pour «trouver un point de chute au président Patassé«, sans mentionner aucun pays. Patassé, qui dirigeait la Centrafrique depuis 1993, a été renversé samedi par son ancien chef d'état-major, le général François Bozizé, chef de la rébellion centrafricaine, à la faveur d'un coup d'Etat éclair.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc