×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Brèves informatiques internationales

Par L'Economiste | Edition N°:32 Le 04/06/1992 | Partager

· Toshiba et National Semi-conductor
Le groupe japonais Toshiba et l'Américain National Semiconductor ont signé un accord pour développer et fabriquer des puces à technologie Cmos (metal oxyde on silicon) compatibles. L'accord concerne 70 sortes de circuits intégrés utilisant la technologie Cmos, qui accroît la vitesse de transmission des informations et réduit la consommation d'électricité.
· Cap Gemini cède Mega International à ses dirigeants
Les dirigeants de Mega International, société spécialisée dans les outils de génie logiciel et le conseil en systèmes d'informations, ont racheté à Gemini consulting, le pôle conseil de Cap Gemini Sogeti, le contrôle de leur société. Un holding baptisé LDR et associés, détenant 78% de Mega International, les 28% restant aux mains de Gemini Consulting, a été créé à cet effet.
· Wang va tailler dans ses effectifs
Le constructeur informatique américain Wang Laboratories a annoncé qu'il procéderait, au cours des prochains mois, à la suppression de plus de 1.000 emplois au niveau mondial, sur un effectif total de 13.532 personnes. Le montant de la charge destinée à couvrir ce dégraissage sera provisionné sur les comptes du quatrième trimestre de l'exercice 1991-92. Les suppressions d'emploi massives, les cessions d'actifs, le contrat de 841 millions de Dollars conclu en 1990 avec le gouvernement américain et le renfort commercial et financier d'IBM (25 millions de Dollars d'apport en capital) en 1991 n'auront donc pas été suffisants pour sortir Wang de sa "petite crise".
· Le groupe IICC Normerel se recentre
Le groupe Normerel, un des derniers rescapés de l'informatique française, a décidé d'abandonner progressivement la fabrication et la commercialisation de micro-ordinateurs pour se consacrer au développement de créneaux plus porteurs et à plus forte valeur ajoutée. La société mise en particulier sur le métier de désigner de produits nouveaux tels les ordinateurs de poche, les systèmes informatiques modulaires et tous les créneaux novateurs utilisant l'électronique.
· Sligos prend le contrôle de l'allemand B and S Card Service
Sligos, société de services et d'ingénierie informatiques, filiale du Crédit Lyonnais à 58%, a racheté 52,5% du capital de B and S Card Service, société des services informatiques bancaires allemande basée à Francfort.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc