×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1928 Le 30/12/2004 | Partager

. TIR: Plus de 500 PV pour les autocars Entre le 21 juin et le 15 décembre derniers, 528 procès-verbaux de contravention à l’encontre des autocars de transport international et procédé à la saisie de 157 autres au terme d’un contrôle de 6474 véhicules. C’est ce qu’a annoncé le 29 décembre Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, devant les représentants. Il a indiqué que le ministère a mis sur pied des centres de contrôle aux points de passage chargés de contrôler de manière permanente les autocars de transport international. Cette mesure, a-t-il dit, a permis de mettre un terme au transport non-autorisé et de soumettre ces véhicules aux conditions de sécurité routière en les obligeant d’être en possession de documents de transport nécessaires, conformément aux lois en vigueur et aux dispositions des conventions bilatérales.. Détournement de fonds: Retard dans l’exécution des jugementsSeul 10 à 15% des jugements prononcés dans les dossiers de détournement de fonds examinés par l’Agent judiciaire du Royaume ont fait l’objet d’une mise à exécution effective, a indiqué le ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou.Répondant le 29 décembre à une question orale à la Chambre des représentants, il a attribué le retard accusé dans le recouvrement des deniers publics détournés au fait que la majorité des personnes poursuivies par des délits de détournement ou de dilapidation de l’argent public “vendent leurs propriétés, dilapident leurs biens et les cèdent à leurs épouses et à leurs proches ou les inscrivent d’emblée en leur nom”. Les personnes poursuivies dans ce genre de procès profitent notamment de l’inexistence d’une loi autorisant le suivi des deniers objet de dilapidation, a expliqué Oualalou Par ailleurs, il a indiqué que plusieurs mesures ont été prises afin d’accélérer le rythme d’exécution des jugements, notamment l’ouverture de dossiers d’exécution auprès de différents tribunaux du Royaume dans le cadre de la liquidation de dossiers et la nomination d’avocats chargés de suivre de près les procédures d’exécution.(MAP). . CSF: Oulbacha devant les parlementaires“Le rapport de l’IGF a révélé que le système de remboursement des Contrats spéciaux de formation (CSF) était entaché d’imprécision”. Interrogé par les parlementaires sur le scandale des Contrats spéciaux de formation, Oulbacha, secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle a fourni plusieurs détails sur cette affaire. Le ministre a également indiqué que la procédure d’enquête a permis de traduire deux personnes devant le ministère public, et que le procureur général du Roi avait ordonné de diligenter une enquête à leur encontre, notamment pour constitution de bande criminelle, faux et usage de faux et escroquerie.. Circulation: 19 morts et 858 blessés en périmètre urbainDix-neuf personnes ont trouvé la mort et 858 autres ont été blessées, dont 58 grièvement, dans 682 accidents de la circulation survenus à l’intérieur du périmètre urbain, durant la semaine allant du 20 au 26 décembre, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale. La direction attribue ces accidents essentiellement à la perte de contrôle des véhicules, à l’inadvertance des piétons, à l’excès de vitesse, au non-respect du code de la route et à la conduite en état d’ébriété. Le communiqué indique que les trains ont également causé les 20 et 24 décembre, des accidents mortels à Casablanca, Fès et Témara.. Lauréats du prix Mahdi El Mandjra Cette année, ce sont l’Ecole supérieure internationale de gestion (ESIG de Casa) dans la catégorie enseignement supérieur, et le Groupe scolaire Laraïchi de Meknès dans la catégorie enseignement primaire et secondaire qui sont lauréats du prix Mahdi El Mandjra de management de la qualité dédié aux domaines de l’éducation et de la formation pour l’année 2004. Ce prix instauré par l’AMAQUEN (association marocaine pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement) en hommage à ce grand penseur marocain constitue un cadre de travail complet et pratique pour l’amélioration de l’efficience des organisations d’éducation. Le prix à l’ESIG sera remis à Casablanca le 7 janvier 2005 et celui au Groupe scolaire Laraïchi à Meknès le 8 janvier 2005.. Stratégie contre la fuite des cerveauxLe ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, est en train d’élaborer une stratégie nationale pour mobiliser les compétences nationales et les impliquer dans le processus de développement du pays.C’est ce qu’a indiqué Habib El Malki en réponse à une question orale à la Chambre des Représentants. Cette stratégie est en cours de préparation, en coordination avec plusieurs secteurs et associations et en coopération avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Le ministre a souligné que son département déploie des efforts visant à réduire l’intensité du phénomène de la fuite des cerveaux et à encourager l’investissement dans les domaines de la recherche et de la technologie.El Malki a indiqué à cet égard qu’une politique a été mise en place pour aider les lauréats des instituts, des facultés et des écoles, en vue de leur permettre de réaliser des projets, notamment en leur octroyant des aides techniques et matérielles, relevant que le phénomène de la fuite des cerveaux ne touche pas seulement le Maroc, mais aussi nombre de pays européens où des milliers de personnes choisissent de s’installer ailleurs.. Ifrane: Réouverture de routeLa route régionale n° 707 reliant les villes d’Ifrane et Boulmane, bloquée par les chutes de neige survenues le week-end dernier dans cette région, a été rouverte mercredi à la circulation. Les chutes de neige importantes enregistrées depuis samedi dernier dans le Moyen Atlas, l’Oriental et Tadla Azilal ont perturbé la circulation sur 2204 km du réseau routier de ces régions, 235 km de routes nationales, 667 km de routes régionales et 1302 km de routes provinciales. Les usagers de la route peuvent disposer de l’information précise sur l’état des routes et de la circulation en appelant le numéro 037.71.17.17 ouvert 24h sur 24.. Guelmim: Projets hydriquesL’Office national de l’eau potable (ONEP) a consacré environ 119,5 millions DH pour la réalisation en 2005 de plusieurs projets dans la province de Tata. Ces projets portent notamment sur l’extension du réseau de distribution de l’eau potable et le renforcement des capacités hydriques dans les centres d’Akka, Foum Zkid et Foum Lahsen. Notons que la province de Tata connaît actuellement la réalisation de plusieurs autres projets hydriques qui concernent notamment le renforcement de la production, avec un débit de 110 l/s, la construction d’un réservoir de 400 m3 et la restauration des réseaux de distribution aux centres de Tisnet et Kasbat Sidi Abdellah.. Femmes en Orient, femmes en OccidentL’ambassade de la République fédérale d’Allemagne et l’Institut Goethe Rabat/Casablanca organisent une exposition intitulée «Femmes en Orient, femmes en Occident». Le quotidien féminin des différentes cultures est capté par 28 photographes femmes venant de 8 pays. Elles ont choisi de redécouvrir la femme à travers son corps. Bannissant préjugés et clichés, les photographes dévoilent les systèmes culturels, religieux et sociaux qui ont modelé cet être. Europe, Afrique du Nord et Proche-Orient se rencontrent le temps d’une exposition pour mettre la lumière sur les extrêmes tout en jetant les ponts entre eux. Corps voilés, dévoilés, débordant de beauté, de disgrâce, marqués par les exigences sociales ou porteurs d’une culture à part, les femmes en Orient et en Occident s’exposent. L’exposition se tient jusqu’au 13 janvier à l’institut Goethe de Casablanca. . Concert au profit de l’AsiddL’Institut français de Casablanca organise, en partenariat avec le Boulevard des jeunes musiciens, un concert varié au profit de l’Association pour l’intégration et le développement durable (ASIDD). Pendant quarante minutes chacun, trois groupes casablancais bien connus au Boulevard se produiront gracieusement au Théâtre 121 de l’IFC. Hoba Hoba Spirit, le fondateur du concept «Haicha music», la musique énergique de la fête marocaine, va raconter le quotidien du jeune Casablancais à travers des rythmes résolument rock-marocains. Standards internationaux version chaabi seront au rendez-vous pour les friands. Le jeune groupe Darga propose une musique patchwork. Gnaoua, reggae, ragga, ska, dub, Darga confonde les styles pour aboutir à une musique originale et riche en influences. Même procédé pour le groupe Dayzine qui propose une musique urbaine enrichie par la fusion du rock, soul, reggae et la musique jazzy. Ce spectacle varié aura lieu le vendredi 7 janvier à 20h30 à l’IFC.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc