×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1846 Le 03/09/2004 | Partager

. Emigration: Comarit réagit Le bateau «Sara I» accusé de non-assistance aux passagers d’une embarcation à la dérive au détroit de Gibraltar, dans la nuit de dimanche à lundi derniers, ne fait pas partie de la flotte de la Compagnie de transport maritime Comarit, a affirmé mercredi dernier à Tanger un responsable de la compagnie. Réagissant à une accusation d’une organisation espagnole (écologistes en action-Oriental) contre le commandant du bateau «Sara I» assurant la liaison al-Hoceïma/Alméria, pour non-assistance aux passagers d’une patéra en difficulté, le directeur général adjoint de la compagnie, Abdellatif Sebti a affirmé que le bateau en question est panaméen et qu’il a été affrété par la Comarit auprès d’une compagnie tierce pour l’opération transit-2004. Ce genre d’incidents n’engage pas la responsabilité de la Comarit, a affirmé Sebti.Le coordinateur de l’organisation espagnole «Ecologistes en Action-Oriental», Igor Parra a porté plainte devant le tribunal d’Almeria (Sud-Est de l’Espagne) contre le commandant du bateau.. Fès à la tête de la filière oléicoleLa filière oléicole constitue une activité économique très importante dans le bassin de l’Oued Sebou. La région de Fès est le leader national en matière de production d’olives, selon une étude réalisée par l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel. Ce document qui a été présenté dernièrement lors d’une journée d’étude organisée à Fès sur la filière oléicole, indique que 36.000 oliviers sont plantés à Fès, soit 90% des plantations de la région et 30% des oliveraies du Royaume. La région traite la moitié des olives du pays avec une production variant autour de 50.000 tonnes par an. L’étude fait également état de l’existence de plusieurs types d’unités de fabrication, des plus anciennes (maasara), traditionnellement utilisées au sein des fermes (215 unités réalisant 2% de la production totale de la ville) jusqu’aux plus modernes (au nombre de 75), malheureusement non adaptées aux conditions socio-économiques de la région. . Deux Marocains disculpés par la justice américaineLe ministère américain de la justice a disculpé les Marocains Karim Koubriti et Abdelilah El Mardoudi de toutes les accusations de terrorisme retenues précédemment contre eux par un procureur de l’Etat du Michigan.Toutefois, le ministère de la justice a reconnu, mercredi dernier, dans un mémoire publié à Detroit que lors des investigations et de l’instruction du dossier, le ministère public a commis «toute une série d’erreurs et d’actes de négligence», ayant empêché les deux accusés de produire les preuves de leur innocence. Le ministère a ainsi ordonné au juge fédéral de Detroit, Gerald Rosen, de procéder à une révision du procès et d’annuler les charges de terrorisme contre Karim Koubriti et Abdelilah El Mardoudi qui étaient passibles d’une peine de réclusion allant de 10 à 15 ans.. Maroc Guinée-Bissau: Coopération Le ministre bissau-guinéen des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Communautés, Sambu Soares, était attendu jeudi au Maroc pour une visite de travail de 48 heures. Au cours de ce séjour, Soares devait s’entretenir avec son homologue Mohamed Benaïssa ainsi qu’avec d’autres membres du gouvernement marocain des moyens de dynamiser la coopération bilatérale, notamment dans le domaine économique. La Guinée-Bissau, qui vient de sortir d’une grave crise politique après le coup d’Etat de septembre 2003 contre le président Kumba Yalla, souhaite bénéficier de l’expertise marocaine dans plusieurs domaines pour mettre sur les rails son économie. Le Maroc et la Guinée-Bissau entretiennent depuis longtemps d’excellentes relations dans le domaine culturel, et de nombreux étudiants bissau-guinéens poursuivent leurs études dans des instituts et centres de formation marocains grâce à des bourses offertes par le Royaume.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc