×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1602 Le 16/09/2003 | Partager

. Le PIB de la zone OCDE en hausse de 0,5% au deuxième trimestre Le PIB de la zone OCDE a augmenté de 0,5% au deuxième trimestre 2003 après 0,3% au premier, selon une estimation de l'OCDE rendue publique lundi. La croissance annuelle -deuxième trimestre 2003 comparé au deuxième trimestre 2002- a été de 1,9% contre 2 à la fin du premier trimestre 2003. Les contributions des pays ou zones géographiques à la croissance de la zone OCDE entre le deuxième trimestre 2002 et le deuxième trimestre 2003 ont été les suivantes: Etats-Unis 0,9 point, Japon 0,4 point, pays de la zone euro 0,1 point. Les autres pays ont eu une contribution globale de 0,5 point de pourcentage.. Perspective de croissance baissière pour la France au 3e trimestre Selon la Banque de France, le produit intérieur brut (PIB) de l'Hexagone devrait croître de 0,3% entre juillet et septembre, contre une contraction de même niveau au deuxième trimestre. Cette hausse est inférieure de 0,1 point à leur précédente estimation. Si les opinions sur les perspectives de production restent en général prudentes pour les prochains mois, «une accélération de l'activité est attendue, notamment dans les biens d'équipement», ajoutent-ils. Ce rebond devrait provenir de la demande étrangère. Ils notent en effet une certaine amélioration des commandes étrangères, même si dans l'ensemble les carnets de commandes ont peu évolué. Depuis le début de la décennie, la croissance potentielle de l'Hexagone n'a fait que décroître. Comprise dans une fourchette allant de 2,1 à 2,7% en 2000, la Banque de France a rappelé fin août que la France n'aura pas une croissance structurelle forte dans les années à venir.. Le Japon enregistre sa plus forte expansion depuis trois ansL'économie japonaise a progressé de 1% au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédent. Calculée en rythme annuel, la croissance du produit intérieur brut (PIB) en volume en avril-juin a été de 3,9%, un chiffre supérieur à celui publié pour la même période par les Etats-Unis (+3,1%). Les premières estimations données à la mi-août par le gouvernement japonais étaient d'un taux de 0,6% d'un trimestre à l'autre et de 2,3% en rythme annuel. Les observateurs le donnent, à ce rythme de croissance, parti pour dépasser les performances des Etats-Unis sur l'année complète, en ajoutant toutefois que les nombreuses et conséquentes révisions invitaient à la circonspection.L'acquis de croissance japonais pour 2003, c'est-à-dire en supposant que les deux derniers trimestres soient plats, est déjà de 2,4%. La Réserve fédérale américaine prévoit une croissance de 2,5 à 2,75% en 2003 aux Etats-Unis.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc