×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1547 Le 25/06/2003 | Partager

. La climatisation réchauffe la planèteLa climatisation, qui équipe 3 véhicules sur 4 vendus en France, apporte confort et sécurité, mais aggrave le réchauffement climatique en émettant 3 kg de CO2 aux 100 km, selon l'ADEME. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, qui a révélé hier ces chiffres, a testé 26 véhicules représentatifs du marché français pour mesurer l'impact de la climatisation. Elle lance un cri d'alarme: au rythme actuel, neuf véhicules sur dix seront climatisés en 2020. Or, si la «clim« marque un progrès en termes de confort et de sécurité, elle pollue et contribue largement à la dégradation du climat. . SRAS: Impact sur le moyen termeLes effets du SRAS pèseront pendant des mois sur les économies asiatiques, même si la maladie a finalement été vaincue, car les touristes mettront du temps à revenir et le chômage limite les dépenses de consommation, selon une étude publiée mardi.Elle ajoute que les emplois perdus en trois mois de crise, combinés à des perspectives mitigées pour les exportations, auront des implications sur l'emploi et la consommation en Asie. Mais, poursuit l'EIU, quels que soient les effets du SRAS, la croissance y dépendra surtout du comportement de l'économie américaine et des autres grands marchés.. Bruxelles dément les accusations de Bush sur les biotechnologiesLa Commission européenne a rejeté mardi les accusations du président américain George W. Bush, selon lesquelles l'Europe serait opposée aux biotechnologies. «Il n'est pas vrai« que «nous soyons opposés aux biotechnologies«, a indiqué un porte-parole de la Commission européenne. Le président américain George W. Bush avait exhorté lundi les gouvernements européens à renoncer au moratoire sur les importations de produits agricoles transgéniques, arguant que leurs réticences font obstacle à la lutte contre la famine en Afrique. Il avait demandé aux gouvernements européens de cesser de s'opposer à la biotechnologie.«L'Europe accorde sept fois plus d'aides à l'Afrique que les Etats-Unis«, a ajouté le porte-parole, en rejetant les arguments du président américain.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc