×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:1510 Le 02/05/2003 | Partager

. Lafarge Maroc: Croissance des volumesLafarge Maroc a enregistré une forte croissance des volumes au premier trimestre. C'est ce qui ressort des derniers résultats de la société mère, basée en France. Cependant, le groupe français n'a pas donné le montant exact de cette promotion. Il a seulement signalé une forte augmentation des volumes en Espagne, au Kenya et au Maroc. Globalement, le chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre 2003 est en recul de 14,4%, passant de 3.145 millions d'euros à 2.691 millions, tandis que le chiffre d'affaires à périmètre et change constants a baissé de 2,3%. Les variations importantes des taux de change ont eu un impact de -10,1% sur le chiffre d'affaires. . 3e Salon international de la franchise Le 3e Salon international de la franchise et du commerce en réseau se tiendra du 29 au 31 mai prochain à la Foire internationale de Casablanca. Cette manifestation sera organisée par la Fédération marocaine de la franchise (FMF), en collaboration avec la direction des Investissements étrangers et la Fédération française de la franchise (FFF). Les organisateurs entendent faire de cette 3e édition un espace de rencontre de tous les acteurs nationaux et internationaux du commerce franchisé et de conclure un maximum de contrats de franchise, a indiqué le directeur général de la FMF, Abderrahmane Ouardane, lors d'une conférence de presse tenue mardi dernier à Casablanca. Des experts et consultants, de toutes les disciplines nécessaires à la création et au développement de la franchise et du commerce en réseau au Maroc, seront invités pour apporter aux visiteurs des conseils juridiques de management et d'assurances, a-t-il ajouté. Pour encadrer ce genre de commerce dans la transparence et qui ne cesse de se développer au Maroc, un code de déontologie de la franchise sera présenté aux professionnels lors de la tenue de ce salon. Une étude réalisée en 2002 par le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Télécommunications a relevé 480 points de vente, 300 franchisés et 35% des réseaux recensés constitués du secteur de l'habillement et de la restauration. . L'enseignement de l'amazigh débutera en septembreLe ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, Habib El Malki, a annoncé que l'enseignement de la langue amazigh débutera en septembre prochain dans 300 écoles primaires. Lors d'une rencontre tenue avec les cadres pédagogiques mardi dernier, au lycée Tarik Ibn Zyad à Azrou, El Malki a indiqué que l'enseignement de la langue amazigh sera élargi graduellement à d'autres établissements scolaires au cours des prochaines années dans le souci de préserver la crédibilité de cet important projet et lui assurer sa pleine réussite. Le ministère de l'Enseignement et l'Institut royal de la culture amazigh (IRCAM) ont convenu de la création d'une commission mixte pour prendre les mesures nécessaires concernant l'enseignement de la langue amazigh, a-t-il ajouté, soulignant qu'il a été procédé à l'élaboration d'une méthodologie pédagogique pour les première et deuxième classes des enseignements fondamental et primaire ainsi qu'à la définition des choix et orientations pédagogiques devant encadrer sa mise en oeuvre. Le ministre a également mis l'accent sur la portée historique et symbolique du lycée Tarik Ibn Zyad du fait qu'il avait été lié à un projet colonial visant à porter atteinte à l'unité des Marocains et à leur identité nationale.. Nouveau préfet de police de Rabat-Salé Le wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, Hassan Amrani, a présidé, mardi dernier à Rabat, la cérémonie d'installation du nouveau préfet de police de Rabat-Salé, Saïd Bella, en remplacement de Mokhtar Bekkali Quassimi. Amrani a appelé à redoubler d'efforts pour la préservation de l'image de marque du Maroc, et particulièrement celle de Rabat eu égard au rôle de la sûreté dans la garantie de la stabilité et de la quiétude de la société. Il a également saisi cette occasion pour féliciter Mokhtar Bekkali pour la confiance placée en lui par SM le Roi Mohammed VI, en le nommant à la tête de la direction de la Sécurité des palais royaux. De son côté, le directeur général de la Sûreté nationale, Hafid Benhachem, a appelé les différentes communes du Royaume à apporter davantage de soutien afin que le budget alloué à la direction générale de la Sûreté nationale puisse couvrir tous les besoins des services de la sûreté sur le plan national. Né en 1950 à Salé, le nouveau préfet de police a occupé plusieurs postes de responsabilité à la tête de services de sûreté à Casablanca-Anfa, Khouribga, Ben M'sick-Sidi Othmane, Settat et Aïn Chock-Hay Hassani. . Démarrage de la campagne pour l'exécution des jugements La campagne nationale (28 avril-28 juin) pour l'exécution de quelque 130.000 jugements, prévue au programme du ministère de la Justice, conformément aux hautes orientations royales, a débuté lundi dernier. Mohamed Bouzoubaâ, ministre de la Justice, a indiqué que les responsables judiciaires et des bureaux d'exécution se sont mobilisés pour garantir le succès de cette opération, soulignant qu'une cellule centrale de suivi au sein du ministère, «est en contact permanent avec les tribunaux». Cette campagne, a-t-il noté, aura des répercussions positives au plan social, étant donné qu'elle vise l'exécution de 10.000 jugements concernant les pensions alimentaires «Nafaqa» et environ 50.000 dossiers concernant les compagnies d'assurances dans la seule préfecture de Casablanca-Anfa. L'exécution des jugements en instance permettra la mise en circulation de quelque 800 millions de dirhams et de rétablir la confiance des Marocains en la justice. . Mois de la photo à Marrakech La 2e édition du Mois de la photo aura lieu du 2 au 31 mai à Marrakech. Cette manifestation connaîtra la participation de huit artistes représentant quatre pays. Il s'agit de Hicham Benohoud, Ali Chraïbi et Hassan Nadim (Maroc), Marc Ots et Thomas Chable (Belgique), Angiola Bonanni (Espagne), Christophe Bourguedieu et Bernard Descamps (France).Les oeuvres des artistes seront exposées à l'Institut français, au Musée de Marrakech, Dar Bellarj, Atelier de Marrakech, Galerie Tadghart, Dar Chérifa et à la Qoubba Galerie d'art.. OMC: Le Maroc appelle à une réunion sur les négociations agricoles Le ministre du Commerce extérieur, Mustapha Mechahouri, a proposé, mercredi dernier à Paris, l'organisation, au cours du mois de juin prochain, d'une réunion ministérielle des pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), consacrée exclusivement aux négociations agricoles qui se tiennent dans le cadre du cycle de Doha. Il représentait le Maroc qui a été invité à participer à la réunion ministérielle annuelle de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en tant que président en exercice du G77 et du groupe africain au sein de l'OMC. Mechahouri a souligné que cette démarche est susceptible d'alléger le programme de la 5e conférence ministérielle de l'OMC, prévue en septembre à Cancun (Mexique) et d'avancer vers la construction du système commercial multilatéral de demain.. Le premier prix «concours d'idées sur la céramique« Le 1er prix du «concours d'idées sur la céramique«, lancé par «Union Cerame« en collaboration avec Archimédia, a été attribué à l'architecte Mohamed Berrada, rapporte la MAP. Le 2e prix a été remporté par Younès Lamdaghri Alaoui (architecte), alors que le 3e prix est revenu à Kamal Lahbabi (céramiste), ajoute le communiqué. Une cérémonie sera organisée ultérieurement pour la remise des prix aux lauréats. Lancé le 7 février dernier, le concours s'adressait aux architectes, artistes et aux designers nationaux et étrangers résidant au Maroc. Il portait sur «le dessein d'un carreau céramique s'inspirant du patrimoine culturel marocain, mais pouvant s'inscrire harmonieusement dans une maison moderne au Maroc ou à l'étranger, tout en concervant l'authenticité marocaine«.. Restrictions sur la commercialisation des coquillages Les coquillages collectés dans les zones littorales de Laâyoune et Dakhla, classées «A«, peuvent faire l'objet d'une consommation directe, mais ne doivent être commercialisés que par des sociétés agréées, a annoncé mardi dernier le ministère des Pêches maritimes. Le ministère recommande également aux consommateurs de «ne s'approvisionner qu'en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d'identification et commercialisés dans les points de vente autorisés«. «Les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constitue un danger pour la santé publique«, avertit le ministère dans un communiqué. Cette décision a été prise suite à la réunion, mardi dernier à Rabat, de la Commission interministérielle en charge du classement des zones conchylicoles, qui a été consacrée à l'examen des rapports élaborés par l'Institut national de recherche halieutique (INRH), après plus d'une année d'étude, précise le ministère. . Aéroport de Tanger: Baisse du traficLes mouvements d'avions à l'aéroport Ibn Battouta de Tanger, le nombre de passagers et le volume de marchandises transportés ont enregistré en 2002 des baisses respectives de 18,7, 6 et 5,5% par rapport à l'année précédente, indique un rapport de l'aéroport. Dans le but d'améliorer les prestations de cet aéroport, l'ONDA avait procédé en 2002 à la modernisation de certains équipements et à la construction d'autres. Pour l'année en cours, il est prévu de lancer la deuxième tranche de la construction du hall des passagers, créer de nouvelles dépendances de commerce et renforcer les dispositifs de contrôle.. Fès se penche sur la mise à niveau«La mise à niveau et la dynamisation de l'investissement» est le thème d'une journée d'information organisée mercredi dernier à Fès par le centre régional d'investissement (CRI) en collaboration avec le centre Euro Maroc Entreprises (EME). Le but est d'informer les investisseurs sur les facilités accordées, les procédures administratives et les mesures d'incitation et à l'investissement. . Immigration: Un projet de loi restrictif en FranceLe Conseil des Ministres français a adopté mercredi un projet de loi sur l'immigration assez restrictif. Celui-ci devrait réformer les procédures applicables aux étrangers qui souhaitent se rendre en France ou obtenir un titre de séjour. Il limite les possibilités d'entrée et de séjour en France de tout étranger désireux s'y rendre pour des motifs privés ou familiaux. Les visas de tourisme des étrangers extracommunautaires comporteront désormais les empreintes digitales, qui seront saisies et stockées par les consultas et ambassades. Le projet durcit les conditions d'obtention des titres de séjour des étrangers non communautaires: il faudra cinq années de présence en France pour obtenir une carte de résident de dix ans et non plus trois. Pour lutter contre les mariages blancs, les autorités municipales et consulaires seront sollicitées pour vérifier l'authenticité des unions. . Cimpor enregistre une hausse des ventesLe cimentier portugais Cimpor, qui contrôle l'usine Asment Témara, a annoncé mercredi à Lisbonne un résultat net en baisse de 10,5% à 41,6 millions d'euros au premier trimestre 2003, contre 46,5 millions d'euros un an plus tôt. Mais il a enregistré une hausse de 7,9% des ventes de ciment sur le marché marocain. A rappeler que le groupe Cimpor contrôle la majorité du capital d'Asment Témara depuis août 1996, ainsi que la société d'exploitation Bétocim, spécialisée dans le béton prêt-à-emploi, depuis 1998.


Brèves régionales

. Journées portes ouvertes de l'Entraide nationaleLa délégation préfectorale de l'Entraide nationale d'Agadir a organisé du 25 au 30 avril des journées portes ouvertes, à l'occasion de la commémoration du 46e anniversaire de la création de cette institution par Feu SM Mohammed V, sous le thème «L'Entraide nationale, le partenariat au service du développement«. Le programme de ces journées a porté sur plusieurs activités socioéducatives au profit des pensionnaires de centres sociaux, des centres de formation et des maisons de bienfaisance et Dar Attalib au niveau de la préfecture d'Agadir Ida Outanane. . Pour la mémoire du sud marocainLe Club «Assaiss Center« de l'Ecole nationale de commerce et de gestion d'Agadir organisera la 1re édition «ENCG-Almogar« du 19 au 26 mai sous le thème «La mémoire artistique et culturelle du sud marocain«.Le programme de cette manifestation culturelle comprend des expositions de peinture, bijouterie, tapisserie et objets d'art en plus des conférences et des tables rondes. Il est prévu également un gala de clôture avec la participation des troupes traditionnelles régionales, notamment Houara, Gnawa, Ahiad, Rwaïss, acrobates Sidi Hmad Ou Moussa en plus de Tinguifte et un mariage traditionnel soussi.. La gestion intégrée des stations d'emballage en séminaire L'entreprise Next Agadir organisera, le jeudi 8 mai à 15h à l'hôtel Beach Club de la capitale du Souss, un séminaire de présentation de la dernière version du progiciel GISC (gestion intégrée des stations de conditionnement). Cette nouvelle technologie de l'information a été conçue spécialement pour la supervision en temps réel et la gestion de la production des stations d'emballage de fruits et légumes, précisent les représentants de l'entreprise. L'outil permet le suivi global des opérations logistiques, une traçabilité totale et un contrôle permanent de la qualité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc