×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Boussaïd à L’Economiste
Le ministre a dit...

Par L'Economiste | Edition N°:2202 Le 27/01/2006 | Partager

. Déclarations croustillantes du ministre. Le salaire moyen d’un fonctionnaire? 7.500 DH!- Le ministère de la Modernisation des secteusr publics tire sa légitimité de son rattachement direct à la Primature. Il a pour mission de produire des textes de loi et des idées. Il travaille étroitement avec le ministère des Finances et le Secrétariat général du gouvernement.- La réforme de l’Administration est liée à celle du budget. Les trois grandes rubriques (frais de personnel, dépenses en matériels, investissements) ne communiquent pas entre elles. Ce qui provoque souvent des distorsions. Pour plus d’efficacité, les postes budgétaires attribués à chaque ministère doivent pouvoir être convertis en investissements ou en achats de matériel si le besoin est justifié.- Pour régler le problème d’un corps ministériel, on s’est contenté jusque-là de créer une indemnité spécifique pour éviter la généralisation. Résultat: on se retrouve aujourd’hui avec 70 statuts différents et 281 indemnités!- Il faut promouvoir l’interministrabilité et les périmètres des ministères doivent bouger pour venir à bout des lenteurs. Aujourd’hui, plusieurs «petits ministères» peuvent bloquer des textes de loi.- L’Administration n’a pas à régler le problème des diplômés chômeurs. Le recrutement doit s’effectuer en fonction de ses besoins. Son rôle est social de par ses missions mais non en tant que recruteur et employeur.- L’opération des départs volontaires a changé le profil de la masse salariale. Entre janvier et décembre 2005, elle est passée de 5,5 milliards à 4,5 milliards de DH. Les indemnités de départ ont atteint 10 milliards de DH, soit 2 mois de salaires. Ce qui revient à une année de 14 mois!- In fine, les gains non actualisés sont estimés à 49 milliards de DH, autrement dit ce qui aurait dû être payé aux bénéficiaires de l’opération s’ils étaient restés jusqu’à l’âge de la retraite. De ces gains, il faut déduire l’indemnité de départ de 10 milliards de DH et le manque à gagner fiscal (y compris les charges sociales) de 6 milliards de DH. Au total, le gain net tiré de l’opération est de 33 milliards de DH.- Nous avons traité 50.561 demandes de départ volontaire et accepté 38.591 départs. Le taux de satisfaction a été de 76%.- L’âge moyen des fonctionnaires est de 47 ans et 75% ont 50 ans et plus. L’opération des départs volontaires va se traduire à la fois par un rajeunissement des effectifs mais aussi par son reprofilage.- Le système actuel de notation des fonctionnaires (qui varie de 1 à 3) requiert un traitement lourd notamment en paperasse (500.000 feuilles par an!). Pour un résultat quasi-nul puisqu’en définitive, tout le monde bénéficie de la note maximale. Donc, tous les fonctionnaires sont efficaces!- Quel est le salaire moyen des fonctionnaires? 7.500 DH brut avec des écarts de 1 à 30. Dans le secteur privé, il atteint 3.000 DH.- Le système de rémunération n’est pas linéaire. L’on a recouru à la promotion exceptionnelle en 1997 et 2002... Deux années électorales, comme par hasard!- Avec l’intégration du contrat comme mode de recrutement, le contractuel ne peut intégrer la fonction publique. Cela favorisera l’efficacité et la productivité. Mais, il faudra prévoir une convention collective pour réguler ces contrats. En revanche, en fin de carrière, les contractuels intègrent le système de retraite des fonctionnaires.M. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc