×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Bourses internationales

Par L'Economiste | Edition N°:532 Le 18/06/1999 | Partager

· Londres: Suspense
L'indice Footsie de la Bourse de Londres a progressé de 0,66% cette semaine malgré des données économiques britanniques encourageantes et plusieurs offres d'achat. La place a été découragée par les doutes de Wall Street sur les taux d'intérêt américains. L'indice des cent principales valeurs a clôturé vendredi à 6.527,8 points, en hausse de 0,66% par rapport au vendredi précédent. Le suspense qui plane sur l'évolution des taux d'intérêt américains a continué de dominer les esprits des investisseurs avec la crainte de voir la Réserve Fédérale serrer les vis.

· New York: Anticipation
Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a clôturé sur un gain de 0,13% à 10.855,56 points vendredi, à l'issue d'une séance dominée par l'expiration trimestrielle d'options sur des actions et des indices boursiers à terme. La place américaine clôture ainsi sa cinquième séance de hausse. Comme les marchés l'ont anticipé, la banque centrale devrait resserrer sa politique «préventivement». Les investisseurs attendent donc le relèvement d'un quart de point du taux-directeur américain et ne croient pas à une réaction négative de Wall Street.

· Francfort: Coup de frein vendredi
La Bourse de Francfort a connu une nette reprise cette semaine sous l'impulsion du marché américain. L'indice vedette a franchi pour la première fois depuis le début de l'année les 5.400 points. Les cours montaient à petites doses jusqu'à jeudi.
L'annonce de l'alliance de Siemens avec le Japonais Fujitsu a eu pour effet la flambée des prix. Cependant, l'arrivé à échéance de contrats sur le marché à terme vendredi a mis fin à cet emballement.

· Paris: Record
Alignant trois records consécutifs, la Bourse de Paris a franchi cette semaine le cap symbolique des 4.500 points. Un exploit essentiellement encouragé par la dissipation des craintes d'une relance de l'inflation aux Etats-unis.
Le bilan hebdomadaire se solde par un gain de 3,5%, l'indice CAC 40 terminant vendredi à 4.539,56 points, nouveau record absolu.
Depuis le début de l'année, il a gagné près de 15%.

Hanaa FOULANI (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc