×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Bourse: Un CA de plus de 22 milliards de DH

Par L'Economiste | Edition N°:1621 Le 13/10/2003 | Partager

. Le volume trimestriel explose . La reconfiguration qui a touché ONA/SNI/Siger y est pour 90%La place de Casablanca a vibré durant le troisième trimestre 2003 au rythme des publications semestrielles. Toutefois, la forte hausse qui s'est déclenchée vers la mi-août a vite cédé la place à une stagnation. “Les opérations de prise de bénéfices jumelées à la mauvaise tenue de certaines capitalisations-phares de la place ont ralenti la lancée du marché”, expliquent les analystes de BMCE Capital. Néanmoins, tous les ingrédients sont réunis pour que la reprise se consolide. “La Bourse de Casablanca a beaucoup gagné en maturité et en transparence”, soulignent les analystes. Certaines améliorations font même “la fierté de la profession”, notamment la mise à niveau du système de traitement des opérations en Bourse (dématérialisation des titres, la cotation électronique, les trois méthodes de cotation) et la mise en place du système de règlement-livraison. L'adoption par le Conseil de Gouvernement du 13 juin dernier de six projets de loi, relatifs à la réglementation et au renforcement du marché financier tombe aussi à pic pour renforcer la reprise enclenchée depuis quelques semaines. Ces projets de loi, bien plus qu'un outil de relance du marché, visent à réinstaurer la confiance des investisseurs, en mettant en place des garde-fous au fonctionnement de la société gestionnaire (www.leconomiste.com).A fin septembre, le principal indicateur de la place, le Masi, enregistre un gain trimestriel de 5,09%, s'établissant à 3.745,93 points. Sa performance annuelle a été ramenée de ce fait à 25,68%. Pour sa part, le baromètre des indices du continu se renforce de 3,39% au 30 septembre 2003, portant sa performance annuelle à 21,03%. La capitalisation boursière s'est appréciée de 5% atteignant 109,5 milliards de DH. De leur côté, les volumes ont enregistré un niveau inédit. Les échanges mensuels ont atteint, en septembre, 21,694 milliards de DH contre 1,759 milliard en août et 481,3 millions de DH en juillet. Sur le marché central, le volume transactionnel semestriel s'est apprécié de 3,4% par rapport à la même période de l'année dernière, atteignant 1,532 milliard de DH. Le premier compartiment a été boosté par les titres ONA, Sonasid et BMCE Bank. A elles seules, les trois valeurs ont drainé respectivement 13,7, 10,5 et 9,7% du chiffre d'affaires. De gré à gré, les volumes ont explosé, atteignant 22,402 milliards de DH contre seulement 569,4 millions de DH une année auparavant. La reconfiguration des participations ONA-SNI-Siger y est pour près de 90% (www.leconomiste.com).Fédoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc