×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Bourse: Cartier Sâada se jette à l’eau

Par L'Economiste | Edition N°:2283 Le 25/05/2006 | Partager

. La conserverie lève 22 millions de DH. 120.000 actions à vendre à 185 DH l’une. Souscription du 7 au 9 juinLA machine est lancée. Après Médiaco, c’est au tour de la conserverie marrakchie Cartier Sâada de sauter le pas. La société vient d’obtenir le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières pour son introduction en Bourse. Cartier Saada procède à une augmentation de 30% de son capital pour un montant de 22,2 millions de DH. L’opération porte sur la vente de 120.000 titres au prix unitaire de 185 DH. La période de souscription s’étale du 7 au 9 juin et les actions seront cotées le 19 juin sur le troisième compartiment de la Bourse de Casablanca. Le syndicat de placement est constitué de Finergy, chef de file de l’opération, et Safabourse.Pour Hassan Debbarh, directeur général de Cartier Saada, cette levée de fonds vise à financer un projet d’extension de l’usine de transformation. «Il s’agit essentiellement de doubler la capacité de production des olives en conserves, pour la porter à 7.000 tonnes via l’acquisition de citernes de stockage». L’objectif étant également de financer le besoin en fonds de roulement engendré par cette capacité de stockage. Le reliquat sera affecté à la distribution.A préciser que l’entité conditionne aussi les abricots et les agrumes. Cependant, le projet d’extension concerne les olives du fait de la bonne visibilité octroyée par le plan national oléicole. La société se dit prête à contracter des partenariats à long terme avec des producteurs afin de sécuriser son approvisionnement en amont de la filière. Pour l’heure, la PME emploie 70 permanents et près de 800 saisonniers. Ces effectifs sont appelés à croître avec la réalisation du projet d’extension.La motivation du management de la PME d’entrer en Bourse est également d’ordre marketing. «Cette introduction va faciliter la recherche de partenariats industriels, compte tenu des exigences de transparence et renforcer la confiance de nos principaux partenaires que sont les fournisseurs, les banquiers et les clients», affirme le DG.Enfin, la carotte fiscale que constitue l’exonération de l’IS pendant 3 ans a également pesé dans la balance, bien que cela ne soit pas l’élément déterminant.A signaler que le tour de table de Cartier Sâada est constitué de la famille Debbagh (63%), de la famille Cartier (24%) et de Delieuze (13%), un des gros importateurs de l’Hexagone. Après augmentation du capital, la famille Debbagh ramène sa quote-part à 44% contre 16% pour la famille Cartier et 10% pour Delieuze.Le volet distribution est assuré par Zoubaïri Distribution, société contrôlée à 78% par Cartier Sâada. Cette dernière a réalisé, en 2005, un chiffre d’affaires de près de 70 millions de DH. La filiale de distribution qui dispose d’une antenne à Casablanca, assure la commercialisation des conserves Cartier produites localement et le complément de gamme de Cartier et Harmony. Elle a également pour mission de rechercher de nouvelles niches de produits qui soient conformes aux normes de la société mère. A noter que Cartier Sâada est certifiée Iso 9001 et est en cours de certification Iso 2200 qui intègre les normes HACCP.L’essentiel des débouchés (80% des ventes) provient du marché européen. Le management envisage une plus grande diversification en faveur du marché américain, de l’Afrique de l’Ouest et des pays de l’Europe de l’Est.Mouna KABLY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc