×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Boulevard des jeunes musiciens
«Musicos» cherchent maison de disque…

Par L'Economiste | Edition N°:2022 Le 17/05/2005 | Partager

. 40 groupes à l’affiche sur trois jours. Une alternative aux impasses du marché du disque?Plus de 120.000 aficionados sur trois jours pour le cru 2004 et autant de prévu pour 2005… Le Boulevard des jeunes musiciens, non content d’avoir fait ses preuves depuis la “joyeuse anarchie” des débuts, rempile pour une 7è édition qui promet de faire monter la température d’un cran. Les “anciens” du Boulevard: Darga et Dayzine (fusion), H-Kayne (hip hop) ou encore DJ-Abdel, le mythique Raïnaï Raï, et U-Cef (électro maroco-UK) soutiendront la dernière génération sur le gril. Organisé par l’association culturelle et artistique laïque (ACAL) affiliée à la FOL (fédération des œuvres laïques), la fièvre du Boulevard promet de donner leurs chances aux musiciens et pourquoi pas de les lancer dans un circuit professionnel. Du 3 au 5 juin prochain, des sons aussi divers que Hip Hop, Rock et Fusion investiront la scène casablancaise pour voir émerger un tas de formations. 40 groupes au total qui s’affronteront chacun dans leur catégorie pour donner un sérieux coup de pouce à leur musique. Avec gros chèques -minimum 5.000 DH- disques et clips vidéos à la clé offerts par les sponsors Nokia et Coca Cola. Un tremplin salvateur pour les énervés des bits en tous genres qui n’en démordent pas. “On est passé de la cave à l’underground. Aujourd’hui, on est juste à zéro”. Réda Allali, leader frénétique de Hoba Hoba Spirit a bénéficié, avec son groupe, de l’expérience du Boulevard pour se faire les dents. Le deuxième opus des Hoba est auto-produit de A à Z: “On n’a pas signé avec Platinum, la pauvreté est un luxe!”. Derrière la provoc’, une réalité musicale à faire froid dans le dos (des passionnés). La production et la distribution font grise mine: le marché de la musique s’en ressent. Et ce ne sont pourtant pas les bonnes volontés qui manquent… Darga, petits génies du métissage en tout genre -gnawa et chaâbi frôlant ska, funk ou raggae- révélés par le Boulevard ont sorti leur premier album le mois dernier, après le lot de galères inhérent au circuit: de la salle de répèt’ à la location du studio, sans oublier les producteurs à convaincre… Un événement qui prend tout son sens dans un système où débrouille et errances artistiques forcent des portes qui rechignent à s’ouvrir.Céline PERROTEY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc