×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

BMCE Bank : Effet sur la bourse?

Par L'Economiste | Edition N°:1441 Le 21/01/2003 | Partager

Commentant cette opération, des analystes de la place estimaient hier après-midi que c'est une manière pour BMCE Bank de combler le vide que va laisser Commerzbank après son désengagement. Rappelons que le groupe allemand a vendu, la semaine dernière, près de 5% (d'un total de 15%) de sa participation dans le capital de la bancaire et compte se désengager complètement d'ici quelque temps. Il poursuivra son désengagement avec deux autres tranches, d'ici l'été prochain, explique Benjelloun. La banque allemande se retire pour réaliser ses bénéfices dans le cadre d'une restructuration, en Allemagne.D'autres analystes pensent que plus que de soutenir le cours, cette opération pourrait être aussi une façon de relancer le marché en impliquant de nouveaux porteurs. Ils mettent cette analyse en rapport avec la préparation d'un fonds institutionnel de soutien, en gestation actuellement au niveau du ministère des Finances.Pour d'autres encore, l'OPV de BMCE Bank, même avec la garantie de cours, ne peut être que fructueuse. Ces analystes estiment que le marché devrait se redresser en 2003: bonne récolte agricole, révision à la hausse du taux de croissance du PIB, effet de l'accord avec l'UE…Pour sa part, le président de la BMCE est plus prudent: certes, dit-il, ces bons éléments existent mais «il y a le risque de conflit international, dont on ne sait pas comment il peut évoluer pour nous». En revanche, il est beaucoup plus confiant sur les ressorts de croissance interne de la banque et du groupe. Il avait dit en prenant le contrôle de la BMCE, il y a huit ans, qu'une des chances de cette banque c'était précisément d'être lourde et qu'il ne serait pas compliqué d'améliorer les performances, «à condition d'être patient, de ne pas brutaliser les hommes». Il a indiqué hier et publiquement qu'il «y aura une annonce importante et qui fera plaisir, lors du prochain conseil d'administration, en mars». Il n'a pas voulu en dire plus, mais il se dit qu'une banque étrangère s'intéresse à disposer d'un fauteuil dans BMCE Bank. Benjelloun n'a pas démenti mais a refusé de confirmer.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc