×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Bilan de l'action de l'UE en faveur des provinces du Nord

Par L'Economiste | Edition N°:179 Le 11/05/1995 | Partager

L'Union Européenne a octroyé un montant global de 4 milliards de DH (358 millions d'Ecus) en 1993 et 1994, soit 40% du total du programme de financement de projets dans les provinces du Nord.
Parmi les réalisations de ce programme spécifique figurent notamment le projet de l'interconnexion électrique sous-marine Maroc-Espagne et l'extension du réseau électrique national. Par ailleurs, ce financement a concerné l'interconnexion téléphonique de Tétouan avec l'Europe et la mise en place de câbles optiques entre Rabat-Tanger-Tétouan et Rabat-Fès-Oujda. Enfin, la rénovation d'hôpitaux et l'alimentation en eau potable ont été prises en charge.
En outre, les subventions et prêts accordés au Fonds de Développement Agricole et à la CNCA par la Commission Européenne et la BEI concernent également les provinces du Nord.

L'ensemble de ces projets ont généré un financement d'un montant de 91,9 millions d'Ecus.
Par ailleurs, le projet Gazoduc Magrheb-Europe destiné à l'approvisionnement du réseau européen de gaz traversera la majorité des provinces du Nord en desservant le réseau marocain. Ce projet est financé par une ligne de crédit BEI de 4,8 milliards de DH (438 millions d'Ecus). La réalisation de ce gazoduc induira la naissance de plusieurs industries consommatrices de gaz dans les régions du Nord.
Parallèlement à ces projets globaux, certains Etats européens ont financé en 1993 et 1994 des projets spécifiques en faveur des provinces du Nord à hauteur d'un montant global de 2,68 milliards de DH (243,42 millions d'Ecus), dont 41% sous forme de subventions.

Ainsi, l'Espagne à accordé des dons destinés notamment à l'aménagement du territoire, à l'énergie renouvelable et hydraulique, à la santé et à la restauration du patrimoine. Quant à l'Allemagne, elle participe à la réhabilitation et à l'extension des petits et moyens périmètres irrigués du Nord et au développement agricole de la région de Ouazzane.
La France a pour sa part refinancé des prêts CNCA et dégagé une aide en 1994 pour des études de projets de développement dans les provinces du Nord.
Par des dons, l'Italie a entre autres participé à la réalisation de lacs collinaires et à la formation dans la ville de Tanger.
Le programme d'énergie solaire dans le Rif a été engagé par les Pays-Bas et celui de l'élevage caprin à Chefchaouen par la Belgique.
Enfin, l'Autriche a participé au développement d'une zone de montagne dans le Rif.

Mouna KABLY.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc