×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Berliet Maroc récolte les fruits de son redressement

Par L'Economiste | Edition N°:669 Le 28/12/1999 | Partager

· Les performances réalisées en 1998 et 1999 ont fait oublier les déceptions d'il y a deux ans
· Le savoir-faire de Renault VI a permis d'atteindre un niveau de qualité conforme aux standards européens
· Distribution du premier dividende depuis quatorze ans


Gérée d'une main de fer depuis son redressement en 1997, Berliet Maroc semble avoir retrouvé le chemin des bonnes performances. "L'exercice 1998 a consacré la réussite du plan de redressement", affirme M. Nabil Zniber, président du Comité de Gestion, dans le rapport annuel qui vient de paraître. Au terme de cet exercice, et malgré une concurrence accrue des constructeurs, Berliet Maroc a réussi à faire progresser de 14% le volume de véhicules industriels Renault VI commercialisés. Ce qui la classe deuxième sur le marché des supérieurs à six tonnes. Les bénéfices ont été au rendez-vous après avoir fait faux bond en 1997. Le résultat net à fin 1998 s'est élevé à 17,96 millions de DH contre 0,38 millions un an auparavant. Ce résultat tient compte des provisions pour investissements de 1,38 million de DH et pour acquisition de logements de 0,28 million. Les résultats obtenus ont permis de distribuer un dividende pour la première fois depuis quatorze ans. Dans un contexte de pression à la baisse des prix, la production industrielle de Berliet Maroc a évolué de 45% en nombre de véhicules produits. Le secret d'une telle performance réside dans la réduction de 24% des frais généraux et de 52% des frais financiers. Le fabricant de véhicules industriels a réussi a obtenir une qualité conforme aux standards européens grâce à son partenariat avec Renault VI. Ce niveau de qualité "a été déterminant dans la fidélisation de notre clientèle et notre stratégie de redéploiement commercial", est-il indiqué.
Le marché boursier a reconnu les avancées réalisées par la société qui s'est vue récompensée par une progression de son cours de près de 500% depuis la mise en place du plan de redressement. Le prix de l'action est passé de 84 DH en 1996 à 500 DH en septembre 1999. Les volumes traités ont également évolué de manière significative.
Le récent rapprochement entre la SNI et l'ONA et les synergies que cela suppose, constituent un autre levier important dans le développement de Berliet Maroc.
Au terme des six premiers mois de l'année 1999, Berliet a confirmé sa bonne santé financière en affichant un résultat semestriel en hausse de 29,8% par rapport à la même période de 1998.
Son bénéfice à fin juin s'est élevé à 13 millions de DH. Le chiffre d'affaires au premier semestre, lui, s'est élevé à 183,8 millions de DH contre 171,6 millions un an auparavant.

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc