×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Axa conforte sa place de 1er assureur européen

Par L'Economiste | Edition N°:2299 Le 16/06/2006 | Partager

. Après le rachat du suisse Winterthur En rachetant au prix fort la compagnie d’assurance suisse Winterthur au Crédit Suisse pour 7,9 milliards d’euros en cash, le français Axa conforte sa place parmi les grands assureurs mondiaux et poursuit son expansion géographique. Axa, qui va également refinancer 1 milliard d’euros de dettes de Winterthur, déboursera au total 8,9 milliards d’euros, grâce à une augmentation de capital de 4,1 milliards et des emprunts de 4,8 milliards. «C’est une très belle opportunité. En une seule fois, nous pouvons consolider notre position sur cinq marchés (...), nous étoffons notre présence sur le marché helvétique et nous accélérons notre développement en Europe de l’Est où nous n’étions pas», a souligné le PDG du groupe Henri de Castries lors d’une conférence de presse. Axa conforte par cette opération sa place de premier assureur européen et de troisième assureur mondial, en termes de capitalisation boursière, derrière l’américain AIG et le néerlandais ING. L’opération devrait avoir un impact positif sur les bénéfices de 7% par action à compter de 2009. Les synergies de coûts sont estimées à 280 millions d’euros avant impôt à partir de 2008 mais «aucune synergie de revenus n’a été prise en compte à ce stade», précise le groupe français. Winterthur est présent dans 17 pays et compte 13 millions de clients dans le monde. Il s’inscrit parmi les 10 premiers assureurs généralistes européens avec une place de numéro 1 en Suisse et une présence bien établie en Allemagne, en Espagne, au Benelux et au Royaume-Uni. Il est également présent dans plusieurs pays d’Asie. Axa, qui a enregistré en 2005 un bénéfice record de 4,17 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires de 71,67 milliards d’euros, disposait en effet d’une assise financière confortable pour se lancer dans des acquisitions d’envergure.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc