×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Attentats de Casablanca: Le point sur l'enquête

Par L'Economiste | Edition N°:1540 Le 16/06/2003 | Partager

. La liste des accusés ne cesse de s'allonger Les investigations et recherches dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 16 mai à Casablanca vont bon train. Et la liste des suspects ne cesse de s'allonger. Après les dernières comparutions devant le juge d'instruction, le nombre des personnes impliquées s'élève à 91. La lutte acharnée et sans merci menée par le Maroc depuis le jour des attentats a donné ses fruits. La Justice estime tenir en main les grands fils du réseau du terrorisme. Toutefois, les investigations entreprises par la police judiciaire, sous la supervision du ministère public en vue d'identifier et d'arrêter tous les éléments impliqués dans ces événements, se poursuivent sans relâche. Après la retentissante arrestation du ressortissant français Pierre Robert, accusé d'être devenu un “émir” et de recruter des jeunes pour les former à la manipulation des armes et la fabrication d'explosifs, la Justice a mis la main sur d'autres éléments tout aussi estimés “dangereux”. A rappeler que le Français a été présenté au parquet mardi dernier et inculpé, avec un groupe de 17 autres suspects pour “constitution d'association criminelle, complicité dans l'atteinte à la sûreté de l'Etat, actes de sabotage et tueries dans diverses régions”. La police espagnole a arrêté, pour sa part, à Algésiras, le dénommé Abdelaziz Benyaich, marocain muni d'un passeport français, recherché par la police marocaine pour son implication dans les attentats terroristes du 16 mai. Rappelons qu'un avis de recherche concernant cinq dangereux individus dans le cadre de l'enquête menée avait été lancé, mercredi, par la police. Outre le dénommé Benyaich, l'avis de recherche concernait Adil Fiache, alias «Abdelali», arrêté jeudi après-midi à Taounate, Ahmed Berouine, alias «Abou Tourab», Mostafa Barkani, alias «Laamiri», alias «Sebbagh» et Hicham Tamsamani Jad, alias «Rouaim». Par aileurs, dans une déclaration faite vendredi soir, le procureur général du Roi, Abdellah Alaoui Belghiti près la cour d'appel de Casablanca, a annoncé l'arrestation d'un autre groupe d'individus soupçonnés d'être impliqués dans la préparation d'actes terroristes. Ces individus ont été présentés au parquet vendredi dernier, précise un communiqué. A signaler qu'un autre groupe soupçonné d'être impliqué dans la préparation de l'exécution d'actes terroristes a été appréhendé et arrêté jeudi dernier. Il s'agit de 68 personnes faisant parti de l'association “Al Adl wa Al Ihsane”.


Lutte antiterrorisme: Satisfecit américain

Les efforts du Maroc et son engagement dans la lutte antiterroriste ont été loués par les Etats-Unis. Un hommage est venu ainsi récompenser et reconnaître les résultats obtenus à ce jour. La résolution a été votée à l'unanimité par le Comité des relations extérieures de la Chambre des Représentants américaine. . Nouvelles comparutionsUn autre groupe composé de douze personnes impliquées dans les attentats terroristes du 16 mai dernier, a été présenté par le parquet au juge d'instruction près la Cour d'appel de Casablanca. Le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Casablanca, Abdellah Alaoui Belghiti, a indiqué que toutes les personnes impliquées dans cette affaire ont été présentées au juge d'instruction après notification des requêtes à leur sujet, ce qui porte à 91 le nombre d'accusés. A noter que Adil Fiache, alias Abdelali», a été arrêté jeudi dernier à Taounate. Pour leur part, les ouléma du Maroc ont rendu public vendredi dernier un communiqué sur les attentats dans lequel ils dénoncent ces événements douloureux qui “sont contraires aussi bien à l'islam, qu'à la morale et aux droits de l'homme en général”.Khadija EL HASSANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc