×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Asmar: Rapprochement avec Cimar et politique de désendettement

Par L'Economiste | Edition N°:618 Le 18/10/1999 | Partager

La cimenterie du Sud fait exception. Alors que les ventes de la plupart des producteurs sont en régression, elle a réalisé un chiffre d'affaires en progression. De 223,4 millions de DH au terme du premier semestre 1998, le CA d'Asmar est passé à 230,6 millions à fin juin 1999, soit une hausse de 3,2%. Le résultat net affiche également un gain de 14,4% à 42,8 millions de DH, contre 37,4 millions à fin juin 1998. Les prévisions des analystes faisaient état d'une progression de 5% du chiffre d'affaires en 1999 et de 19% du résultat net. Les fondamentaux semestriels laissent entrevoir de telles réalisations. Ceci est d'autant plus possible que la société bénéficiera de la reprise du secteur grâce à la relance du logement social. Sans oublier que l'implantation d'Asmar lui confère un monopole de fait dans les régions du Sud dont le besoin en infrastructure est important. Le rapprochement de Cimar et d'Asmar aura aussi des avantages en termes de synergie et d'économie d'échelle. A l'instar des autres cimenteries, Asmar poursuit elle aussi une politique de désendettement qui a ramené les dettes de financement à 47 millions de DH à fin juin 1999.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]om

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc