×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Algérie/Russie: La dette payée par anticipation

Par L'Economiste | Edition N°:2274 Le 12/05/2006 | Partager

. Les deux pays bénéficient de recettes inédites grâce à la manne pétrolièreLe Club de Paris a accordé le 11 mai son feu vert de principe au remboursement anticipé de la dette de deux de ses plus gros débiteurs, la Russie et l’Algérie, qui bénéficient toutes deux de situations financières épanouies grâce à la flambée des cours du pétrole. Dans les deux cas, les montants sont très importants: ils pourraient s’élever jusqu’à 22 milliards de dollars pour la Russie (laquelle a déjà procédé à une opération similaire sur 15 milliards de dollars l’an dernier), et jusqu’à 8 milliards de dollars pour l’Algérie. Comme la Russie, l’Algérie bénéficie de recettes pétrolières inédites depuis que les cours ont triplé en quatre ans, à plus de 70 dollars le baril. L’Algérie est membre de l’Opep, tandis que la Russie est le premier producteur mondial d’hydrocarbures, gaz et pétrole combinés. Le dossier de l’Algérie apparaît cependant plus avancé que celui de la Russie, puisque le Club de Paris indique avoir formellement «accepté» le principe d’un remboursement anticipé «au pair» (c’est-à-dire en valeur nominale), selon le communiqué publié cette nuit après la réunion mensuelle du Club. Ses principaux créanciers dans le Club sont l’Italie (1,7 milliard de dollars), la France (1,6 milliard) et les Etats-Unis (1,2 milliard). La dette algérienne avait été rééchelonnée en 1994 et 1995 et son offre anticipée «reflète le rétablissement de la situation financière de l’Algérie au cours des dernières années», relève le Club de Paris. Pour la Russie, il n’est en revanche encore question que d’ «accueil favorable», en prélude à l’ouverture le mois prochain de «négociations sur un accord multilatéral qui préciserait les principales conditions d’un tel remboursement anticipé». Et ce feu vert, même lorsqu’il sera formellement acquis, ne constitue quoiqu’il en soit qu’un premier pas, puisqu’il revient au final à chaque pays créancier de décider s’il accepte ce paiement anticipé ou non. Des négociations bilatérales en ce sens ont d’ailleurs déjà démarré. Pour l’Algérie, il est déjà prévu que les opérations de remboursement anticipé se dérouleront entre le 31 mai et le 30 novembre 2006. Pour ce qui est de la Russie, le Club de Paris ne précise pas de calendrier, mais indique qu «’une majorité des pays créanciers ont d’ores et déjà indiqué leur volonté d’accepter sa proposition». Le président russe, Vladimir Poutine, avait proposé le 24 avril à Tomsk, en marge du sommet russo-allemand, de «rembourser entièrement» cette année le reste de la dette de Moscou à l’égard du Club de Paris, y compris celle envers son principal créancier, l’Allemagne. C’est essentiellement celle-ci qui pose encore problème pour des raisons de montage financier: le gouvernement allemand avait vendu 5 milliards d’euros d’emprunts russes en 2004 sous forme d’obligations «Aries» à des investisseurs privés afin d’alléger le déficit de ses finances publiques. Mais il avait lui-même conservé des créances envers la Russie. Au final, l’Allemagne pourrait donc ne pas participer au remboursement de manière très significative, explique-t-on de source proche du dossier. Le deuxième plus gros créancier de la Russie est l’Italie avec un peu moins de 3 milliards de dollars.


Club de Paris

Le Club de Paris est une puissante instance informelle qui rassemble les 19 principaux pays créanciers de la planète (tous des pays développés). Rembourser par avance sa dette auprès de ses pays membres permet aux pays débiteurs d’épargner ainsi les intérêts prévus à chaque échéance de remboursement.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc