×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Algérie: La menace terroriste persiste

Par L'Economiste | Edition N°:2744 Le 28/03/2008 | Partager

. Appel aux Américains pour vivre sous hautes restrictions sécuritairesLES Etats-Unis ont de nouveau averti, mercredi dernier, les ressortissants américains résidant ou désirant se rendre en Algérie que la menace terroriste continue de poser un sérieux risque dans plusieurs régions de ce pays. Dans un bulletin d’alerte diffusé le même jour, le département d’Etat exhorte les ressortissants américains résidant ou se rendant en Algérie à «prendre des mesures de sécurité» et à «évaluer attentivement les risques liés à leur sécurité personnelle», avertissant que des attaques terroristes, y compris des attaques à la bombe, des faux barrages, des kidnappings, des embuscades et des assassinats surviennent «régulièrement» dans ce pays. Le département d’Etat, qui fait observer que depuis le début de 2007, les attentats à la voiture piégée ont «émergé comme une tactique terroriste en Algérie, y compris dans la capitale», rappelle les attentats qui ont ciblé en décembre à Alger les bureaux de l’ONU et du Conseil constitutionnel algérien. Le groupe qui a revendiqué ces attentats a «promis d’autres attaques contre des cibles étrangères, et particulièrement des cibles américaines», poursuit le bulletin d’alerte qui remplace un bulletin similaire émis fin décembre dernier. «Le gouvernement américain considère la menace potentielle pesant sur le personnel de l’ambassade américaine à Alger suffisamment sérieuse pour exiger d’eux de vivre et de travailler sous de strictes restrictions sécuritaires», selon ce bulletin. Le gouvernement algérien demande au personnel de l’ambassade voyageant en dehors de la wilaya d’Alger ou se rendant à la Casbah, à l’intérieur de la capitale, de demander une autorisation et d’être escorté par des agents de sécurité. Le département d’Etat appelle aussi les ressortissants américains à éviter de voyager par voie terrestre sans une escorte de sécurité, y compris pour les excursions touristiques, et à résider dans les hôtels où la sécurité est assurée.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc