×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Alger continue de rembourser ses dettes

Par L'Economiste | Edition N°:2336 Le 08/08/2006 | Partager

. 15 accords bilatéraux pour un montant de 4,6 milliards de dollarsL’Algérie et le Japon ont signé lundi 7 août à Alger un accord de remboursement par anticipation de la totalité de la dette algérienne envers Tokyo, estimée à 445 millions de dollars, a indiqué l’Agence de presse algérienne APS. L’accord a été signé par le ministre algérien des Finances Mourad Medelci et le chargé d’affaires de l’ambassade du Japon à Alger Nakano Naotsugu. Le remboursement doit être effectué en deux phases: la première, déjà exécutée le 31 juillet, a porté sur un montant de 330 millions de dollars, et la seconde doit l’être le 2 octobre, a précisé l’agence. Avec ce remboursement avant terme, le montant global des accords bilatéraux signés a atteint 4,6 milliards de dollars. Cet accord avec le Japon est le quinzième signé par l’Algérie depuis l’accord multilatéral du 11 mai avec le Club de Paris pour le paiement anticipé de la dette algérienne envers cette institution, estimée à 7,9 milliards de dollars. Outre le Japon, sont ainsi remboursés à l’avance, la Suisse (66 millions de dollars), la France (1,6 milliard de dollars), le Portugal (20 millions), les Pays-Bas (45 millions), la Belgique (225 millions), le Danemark (54,3 millions), l’Autriche (369 millions), les Etats-Unis (625 millions sur 1,2 milliards de dollars), l’Espagne (690 millions), le Canada (255 millions), la Suède (92 millions), la Norvège (15,6 millions), la Finlande (11,8 millions) et la Grande-Bretagne (202 millions de dollars). Un accord similaire doit être signé jeudi 10 août à Alger avec l’Italie alors qu’avec l’Allemagne, dernier créancier de l’Algérie sur les 17 membres du club de Paris, les discussions sont en cours pour le choix de l’échéance de paiement par anticipation d’une dette évaluée à 763 millions de dollars, selon APS. En outre, l’Algérie devrait signer en septembre un accord pour le remboursement anticipé de sa dette d’un montant global de 800 millions de dollars envers le Club de Londres, selon la même source. Au terme de ces remboursements, ajoutés à ceux de la dette contractée auprès des institutions financières multilatérales, le montant de la dette extérieure de l’Algérie devrait tomber aux alentours de 5 milliards de dollars à la fin de l’année, alors qu’elle s’élevait à 15,5 milliards de dollars en février 2006.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc