×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Al Haouz
Ce que peut rapporter le tourisme rural

Par L'Economiste | Edition N°:2299 Le 16/06/2006 | Partager

. 13 milliards de DH de projets d’investissement. Les Emiratis à l’Oukaïmeden et Grenn à Tamasloht Ce n’est pas trop exagéré que de dire que la région rurale du Haouz a été négligée pendant plusieurs années et a peu profité du rayonnement international de Marrakech. Une idée d’ailleurs confirmée par le gouverneur du Haouz, Mohammed Ichnnaren. Mais ce dernier n’a pas l’intention de jeter l’éponge. Toutes les occasions sont bonnes pour promouvoir sa région. Et ses efforts ont été couronnés de succès. La région se classe désormais au deuxième rang en matière d’investissement avec le projet Alain Grenn et autres promoteurs qui devraient investir près de 5 milliards de DH. L’équivalent de ce que peut attirer une ville de taille moyenne, si l’on ne compte pas les derniers mémorandums d’investissement émiratis sur la station de l’Oukaïmeden pour un montant de 11 milliards de DH (cf. leconomiste.com). De fait, la région suscite aujourd’hui un intérêt certain auprès des promoteurs internationaux. L’arrière-pays de Marrakech est riche et les niches diversifiées: vallée de l’Ourika, station de ski de l’Oukaïmeden, barrage Lalla Takerkouste, Asni... Un potentiel énorme qui a amené la province à élargir l’offre foncière pour attirer les investisseurs et développer le secteur dans la région. «Tout dépend du sérieux de l’investisseur et de la taille du projet». Mais s’il y a des points forts, il y aussi des défaillances notamment au niveau des infrastructures. L’offre hôtelière est jugée aussi trop modeste tout comme la promotion et la communication, considérées faibles. Et cela peut nuire au développement d’un tourisme durable. Si les grands investissements sont une aubaine, il ne faut pas non plus négliger les projets moyens afin de ratisser plus large dans la catégorie clientèle. Une stratégie, encore balbutiante pour le tourisme vert, a été identifiée pour l’ensemble du Maroc, dont le Haouz. On parle de 25 à 100 touristes par semaine pour chaque région, une fois le créneau bien lancé. «Comparé aux grandes destinations comme Marrakech qui attire plus d’un million de touristes par an, le produit est de petite taille, mais son rendement est plus important», affirment les experts. Sont répertoriés, dans un premier temps, la chasse, l’escalade, le rallye, le marathon, le tourisme de nature et culturel… Autant de créneaux offerts par la région du Haouz. C’est d’ailleurs pour renforcer davantage cette vision de tourisme rural que le Fonds régional pour la promotion de l’emploi, (FREPE), la province du Haouz et le CRT vont organiser une journée d’étude qui met l’accent sur le tourisme de montagne et rural dans la région. Le 23 juin prochain, opérateurs, futurs investisseurs, université et autorités locales devront sortir avec un plan de développement et d’accompagnement pour la région dans le tourisme durable. C’est le début d’une série de rencontres de réflexion pour la région, à la veille de la création du CPT (Conseil provincial du tourisme). Ce dernier sera aussitôt intégré au CRT de Marrakech. Objectif: regrouper la promotion et la communication pour toute la région et présenter une offre complète et intégrée.


Un fonds pour l’emploi

Le FREPE (Fonds régional pour la promotion de l’emploi) est un programme mis en oeuvre par le Conseil régional de Marrakech et l’ADS (Agence de développement social) en partenariat avec le Pnud. Son objectif est la lutte contre la pauvreté à travers la promotion d’activités génératrices de revenus au profit des femmes et des jeunes.De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc