×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Air Sénégal International affiche de bonnes performances

Par L'Economiste | Edition N°:1479 Le 19/03/2003 | Partager

. Elle a atteint en deux ans les objectifs qu'elle s'était fixée sur cinq ans. La compagnie compte se doter d'ici fin 2003 d'une unité de cateringLa compagnie maroco-sénégalaise Air Sénégal International (ASI) est sur la bonne voie. Deux ans après sa création, elle affiche de bonnes performances. “En deux ans, ASI a atteint les objectifs qu'elle s'était fixée sur cinq ans”, a indiqué Mohamed Berrada, prédident-directeur général de Royal Air Maroc (RAM) lors d'un point de presse donné conjointement lundi dernier avec le ministre sénégalais des Mines, de l'Hydraulique, de l'Equipement et du Transport, Mamadou Seck, actuellement en visite au Maroc.Les résultats présentés à Casablanca sont probants. La compagnie a réalisé en 2002 un chiffre d'affaires de 26 milliards de francs sénégalais (FCFA), soit 520 millions de DH. Elle table sur un chiffre d'affaires de 32 milliards de FCFA en 2003, 36 milliards en 2004 et 40 milliards en 2005.Le trafic en nombre de passagers a doublé en l'espace d'une année. Il est passé de 125.000 en 2001 à 250.000 en 2002. Pour les années à venir, la compagnie compte gagner encore plus de parts de marché. En 2003, elle veut passer à 350.000 passagers, à 400.000 en 2004 et 450.000 en 2005. Agée de 2 ans, la compagnie continue de faire son petit bonhomme de chemin avec des pas “sûrs”, selon Berrada. “Nous avons une compagnie qui grandit petit à petit et nous comptons mettre tout le paquet pour la développer”. Ainsi, “elle pourra jouer son rôle de levier dans l'amélioration des relations économiques maroco-sénégalaises et les hisser au même rang que les relations politiques”, a précisé Mamadou Seck. Pour lui, ASI constitue «un véritable partenariat et un exemple parfait de la coopération sud-sud».«ASI a étoffé son réseau interne et international et dispose d'une flotte de la dernière génération», a affirmé Mohamed Berrada. En effet, la compagnie aérienne dispose actuellement de 4 avions dont 2 Boeing de la toute dernière génération (B737-700) achetés en 2002. “En 2004, ASI se dotera d'un troisième avion nouvelle génération”, a affirmé Mohamed Zouhair El Aoufir, directeur général de la compagnie. Actuellement, elle assure cinq liaisons avec Casablanca. L'objectif est d'arriver à une liaison quotidienne. “Dans le business-plan d'Air Sénégal International, nous comptons développer d'autres lignes tout en sachant que Dakar va devenir un hub régional”, a annoncé Berrada. La compagnie compte également arriver à deux vols quotidiens par jour entre Dakar et Paris et prochainement Rome, promet Berrada. A noter qu'Air Sénégal International dessert déjà de grandes métropoles européennes et africaines. Poursuivant sa politique de développement, Air Sénégal International compte se doter d'une unité de catering (restauration aérienne). “Etalée sur une superficie de 2.700 mètres carrés, cette unité sera opérationnelle d'ici fin 2003. Elle devra employer près de 900 personnes et sera gérée par notre filiale Sotoram”, a annoncé Berrada. Pour ce projet, ASI a déjà fait une étude de marché. “Le marché est grand et il y a déjà un vide à couvrir”, a précisé le PDG de la RAM. Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc