×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Agro-industrie
Un salon pour relancer la transformation

Par L'Economiste | Edition N°:3367 Le 22/09/2010 | Partager

. La 4e édition du CFIA ouverte le 29 septembre. 156 exposants et 3.500 visiteurs attendusA peine le cinquième de la production agricole est transformé! C’est dire combien le potentiel et les marges de croissance de l’industrie agroalimentaire sont importants. La 4e édition du Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA) intervient dans ce contexte précis marqué par une volonté stratégique matérialisée par le plan Maroc Vert. Dédié aux professionnels de l’agro-industrie, le salon sera inauguré le mercredi 29 septembre au centre international de conférences et d’expositions de Casablanca (Office des changes) en présence de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de Noureddine Bensouda, Trésorier général du Royaume. Le rendez-vous se poursuivra jusqu’au samedi 2 octobre, date de clôture. En quatre jours, les 156 exposants attendus devront échanger sur les dernières nouveautés et tendances de l’agro-industrie. Trois principaux pôles d’activité sont représentés: ingrédients et PAI (produits alimentaires et ingrédients), équipements et procédés, emballages et conditionnement.Organisé par GL Events en partenariat avec la Chambre française de commerce et d’industrie (CFCIM), le salon regroupera une majorité de PME françaises. Des entreprises belges, néerlandaises, luxembourgeoises, allemandes, italiennes et espagnoles feront également le déplacement à Casablanca.Curieusement, les fédérations marocaines proches du secteur brillent par leur absence! Qu’il s’agisse de la Ficopam, de la Fenip ou encore de la Fenagri… Les organisateurs regrettent l’absence de ces groupements d’associations professionnelles. Pourtant, «toutes les fédérations ont été contactées. Seule la Fenagri a décliné l’invitation faute de moyens humains disponibles pour l’événement», précise Hassan Attou, directeur de l’appui commercial à la CFCIM. En revanche, deux CRI (centres régionaux d’investissement) ont confirmé leur participation. Il s’ait des centres de Meknès et de Casablanca. D’ailleurs, CFIA sera l’occasion pour le CRI de Meknès de présenter l’Agropôle, projet structurant du Saïs.


Trois en un

LE salon est dominé par 3 pôles (Ingrédients & PAI, équipements et procédés, emballages et conditionnements). La catégorie des produits alimentaires intermédiaires regroupe les produits alimentaires destinés à subir une nouvelle transformation avant d’être consommés. Il s’agit surtout de préparations pour entremets, préparations à base de pâte brisée ou feuilletée ou encore les poudres et concentrés pour la fabrication de boissons. Quant aux équipements, ils constituent la technologie et le matériel nécessaires à la fabrication alors que les procédés (ou process) portent sur les différentes phases de la production, notamment dans leurs conception. Pour le dernier pôle, l’emballage consiste à protéger les marchandises, les mettre en valeur de façon à faciliter leur conditionnement et manutention. Il faut entendre par conditionnement, l’opération visant à réaliser la protection des denrées par l’emploi d’une première enveloppe ou d’un premier contenant à son contact direct.O. Z. avec Badr Kiddis (stagiaire de l’ESJC)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc