×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Agriculture: Coup de pouce à la diversité biologique

Par L'Economiste | Edition N°:1669 Le 24/12/2003 | Partager

. L'UE a affecté 10 millions d'euros à ce nouveau programmeLa Commission européenne vient d'adopter une proposition de règlement du Conseil établissant un second programme communautaire pour la conservation, la caractérisation, la collecte et l'utilisation des ressources génétiques en agriculture. Le nouveau programme, qui couvrira la période 2004-2006, encouragera la diversité génétique et l'échange d'informations, et notamment une coordination étroite entre les Etats membres et la Commission européenne pour la conservation et l'utilisation durable des ressources génétiques en agriculture. En outre, il facilitera la coordination dans le domaine des actions internationales relatives aux ressources génétiques. Le budget affecté à ce programme s'élève à 10 millions d'euros. «En agriculture, la diversité biologique et génétique est indispensable au développement durable de la production agricole et des zones rurales. Ce nouveau programme communautaire contribuera au maintien de cette diversité biologique et à l'amélioration de la qualité de nos produits agricoles; il permettra de promouvoir la diversification dans les zones rurales et la réduction des intrants et des coûts de la production agricole», a déclaré Franz Fischler, membre de la Commission chargé de l'agriculture, du développement rural et de la pêche. Si la diversité génétique des ressources végétales et animales venait à se rétrécir et que des gènes disparaissent, la sensibilité aux maladies et aux facteurs de stress peut s'accroître. Ce phénomène peut également conduire à une perte de gènes qui permet à la plante ou à l'animal de s'adapter aux conditions de développement propres à la région. Ainsi, une agriculture durable a besoin d'un capital génétique hautement diversifié et si l'agriculture doit fournir des produits à forte valeur ajoutée, elle a besoin de gènes dotés de bonnes caractéristiques organoleptiques et d'une attitude optimale à la transformation. C'est pourquoi il importe de préserver les ressources génétiques en agriculture. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc